tant et si peu

romualdmartin

poésie contemporaine

j'en ai jeté des canettes sur les chiens qui gueulent trop
j'en ai pissé du vin aux pieds des lampadaires
la bite au vent, à en prendre sur les pompes
j'en ai crié des noms de gonzesses contre les murs en brique
j'en ai pleuré des nuits entières à me râper sur le sol
j'en ai léché du carrelage froid pour rattraper le temps
j'en ai hurlé de ce chemin misérable
pour arrêter tout ça
j'ai acheté un calendrier et je décompte
tant de jours avant la tombe
tant de jours avant la tombe
tant de jours avant la tombe

Report this text