ton retour

Joelle Eymery

Je voulais écrire mais je n'avais plus d'encre

J'ai hurlé dans le vent comme la louve égarée

Au fond de ton coeur j'avais jeté l'ancre

Et malgré cela ma barque s'était  échouée.

Je voulais parler mais je n'avais plus de salive

J'ai tremblé dans le froid comme le sans abri

Et puis une voix, enfin, avec ce mot : "j'arrive !"

Et soudain l'encrier s'est rempli, la feuille a noirci.

Et tous ces mots retenus quelque part en mon âme

Comme des flammes au fond de l'âtre ont surgi

Magie d'amour, paillettes dorées, mes yeux de femme

Ne voient toujours que toi à l'approche des nuits.

Nuit de Noël, paisible et sereine avec l'enfant Jésus

Quand dans la crèche la naissance se prépare,

C'est ainsi que pour moi tu es revenu

Et que déjà mon coeur palpite, et d'Amour se pare.

Report this text