What Now ?

kenobiboo

Une petite nouvelle inspirée de personnes que j'admire énormément.

_ Pourquoi ?

 

Oui Mia ? Explique-nous pourquoi tu es sur le point de mettre un terme à une relation de deux ans avec le garçon que tu aimes ? 

_ Je… Je ne sais pas

 

Tu ne sais pas ? Oh mais tu dois bien avoir une idée quand même ! On n'arrête pas une aussi longue relation sur un coup de tête !

 

_ C'est à cause de moi c'est ça ? Moi et tout ce qu'il y a autour ?!

 

Mais oui ! Pourquoi ne pas l'avoir dit plus tôt ?! On a oublié d'expliquer le plus important. Ton petit copain est une personne célèbre ! Et pas n'importe laquelle ! C'est le chanteur du groupe ayant gagné un Grammy cet hiver dernier ! Tu t'en souviens ? Non ? Mais si, rappelle-toi bien ! Rappel toi cette soirée où ton petit ami était en train de faire la fête avec ses amis pendant que toi tu essayais de l'avoir au téléphone pour le féliciter de sa victoire ! Mais j'ai du mal à me souvenir de son nom…

 

_ C'est juste que je suis fatiguée, Sam.

 

Samuel Tomas Cruger ! Alias Sam Cruger du groupe Two Moons ! Le chanteur principale et leader du groupe qui fait sensation en ce moment. C'est vrai qu'elle n'a pas choisis l'homme le plus facile à assumer du monde. C'était comment le jour de leur rencontre déjà ?

 

_ Tu crois que je ne le suis pas ?! Tu crois que ça me plait de ne pas pouvoir te parler comme je le voudrais ou de te voir comme je le voudrais ?! Te toucher quand je le voudrais ? Tu crois que ça ne me manque pas nos soirées à Londres ?

 

 

Ça y est je m'en souviens ! Alors, c'était une journée pluvieuse de Londres comme on en connait des tas. Mia était sortie faire une course pour sa petite sœur qui mourrait d'envie de fruits. Les deux françaises étaient arrivés à Londres depuis plusieurs mois déjà et avaient réussi à s'adapter vite à ce nouveau train de vie. Alors que le soleil commençait à tomber, la jeune fille quitta son appartement sans son parapluie malgré les avertissements de Miss Météo. 

 

_ Oui peut-être, mais en attendant c'est moi qui suis là à t'attendre pendant que toi tu t'amuses sur scène et sur la route avec les gars ! 

 

 

Les fruits enfin achetés Mia sortit du magasin sans se rendre compte tout de suite que la pluie était en train d'inondé la rue. Après quelques foulées elle se rendit compte qu'il pleuvait et courut vite se mettre à l'abris dans le premier magasin qu'elle trouva d'ouvert.

 

_ Parce que tu crois que c'est une partie de plaisir ?! Qu'on sort tous les soirs ? Qu'il y a des gens avec nous tout le temps pour nous distraire ?!

 

De son côté Sam, fraichement rentré de tournée avec les gars, avait décidé de se promener dans sa ville natale pour décompresser et essayer de garder les pieds sur terre. Voilà maintenant trois ans qu'il enchainait les albums et les tournées avec ses meilleurs amis dans le pays tout entier. Cependant, il s'était toujours juré de ne pas perdre de vue son objectif qui était la musique. Alors, une fois rentré chez lui, il avait toujours ce rituel de sortir dehors, prendre l'air et de profiter des choses qui l'entourait. Qui sait pendant combien de temps ce rêve allait durer ?

 

_ Non ! Mais je te dis juste que je suis seule et que tu me manque beaucoup.

 

Attention, ceci est digne d'un film hollywoodien ! Alors que la pluie tombait, le jeune chanteur se précipita dans la première boutique en vue. Une fois à l'intérieur il se rendit compte que c'était une petite librairie tenue par une gentille petite dame qui a eu la gentillesse de le laisser rester le temps que la pluie cesse. Il parcourra le magasin sans vraiment savoir quoi chercher ou quoi regarder pour faire passer le temps. Lorsqu'il passa devant la vitrine du magasin, il regretta de n'être pas rentré dans la boutique en face. Ce qui se trouvait en face de la petite librairie était un petit café vendant les meilleurs cheesecakes du quartier. Rien qu'en regardant l'enseigne le ventre du chanteur gargouilla. 

 

_ Tu me manque aussi ! Est-ce que tu peux ne pas gâcher le peu de temps que nous avons s'il te plait ? 

 

De l'autre côté de la rue, Mia elle, avait des étoiles plein les yeux rien qu'en pensant aux tonnes de livres que pouvait abriter la petite librairie en face. Elle se fit alors la promesse d'y retourner le lendemain pour y faire un tour. Il faudra dix minutes à nos protagonistes pour enfin sortir dehors et quitter leurs abris respectifs. L'un ira à droite et l'autre ira à gauche. Chacun impatient de revenir dans cette rue pour assouvir leur passion secrète. 

 

_ Gâcher ? Alors pour toi c'est du gâchis de parler de ce qui me rend heureuse ou non ?! 

 

Le lendemain, très tôt le matin. Sam en sortant du café les mains remplis de sacs se dirigea vers la petite librairie qui l'avait abrité la veille. Il avait promis à la propriétaire de revenir lui acheter un de ses livres pour la remercier. Il erra pendant une bonne quinzaine de minutes avant de tomber enfin sur le livre qu'il cherchait. Attendez encore quelques minutes, la scène va bientôt arriver !

 

_ Non ce n'est pas ce que j'ai dit… 

 

Oscar Wilde. Auteur qu'il a toujours aimé et a inspiré, après avoir lu De profundis, il se fit la promesse de lire toutes ses œuvres. Il souffla de soulagement lorsqu'il trouva l'oeuvre majeur de l'écrivain anglais Le portrait de Dorian Gray et pensa même qu'il était chanceux car il ne restait qu'un seul exemplaire sur l'étagère. Il s'avança vers la caisse et vit une jeune fille acheter elle aussi un livre. 

 

_ Écoute Sam. J'ai fait beaucoup d'effort cette dernière année. J'ai fait en sorte de ne jamais me mettre en travers de ta carrière, même si cela me coutait beaucoup… Mais je crois qu'il est temps que je pense un peu à moi. 

 

Il eut pour premier réflexe de se cacher le visage derrière sa casquette. Il avait fait en sorte de venir tôt pour ne croiser personne, afin d'être un peu tranquille. Mais lorsque leurs regards se croisèrent la jeune fille ne fit rien d'autre qu'un sourire maladroit à son encontre. Il le lui rendit bien sûr et s'approcha un peu plus de la caisse pour regarder quel genre de livre cette fille pouvait bien lire. 

 

_ Qu'est-ce que ça veut dire, penser un peu à toi ? 

 

 

Oscar Wilde ? Ce fut les premiers mots qu'il lui adressèrent. Elle tourna la tête vers lui et regarda ce qu'il tenait dans la main, c'était le même livre qu'elle. Il paya alors à son tour, remercia encore une fois la vieille dame. Il lui donna aussi un gâteau qu'il venait d'acheter dans le café d'en face et s'en alla, en sortant il l'a cherche du regard.

 

_ Ça veut dire mener une vie qui me rend heureuse. 

 

C'est moi que tu cherches ? Elle était là souriante, le livre à la main. Elle s'approcha, lui tendit sa main et se présenta. Plus tard il lui demandera pourquoi elle l'avait attendu, elle répondra que leur rencontre était le fruit du destin et qu'il fallait qu'elle reste pour savoir ce que ce fameux destin avait préparé pour elle. Cliché hein ? Mais bon c'est comme cela que ça s'est passé. 

 

_ Et ça ressemble à quoi une vie qui te rend heureuse ?

 

L'ambiance n'a pas l'air très bonne par ici ! Et si je continuais mon récit sur leur rencontre ? Alors après s'être présenté Samuel s'attendais à ce qu'elle réagisse comme toutes les filles à qui il se présentait. Une crise d'euphorie ou alors un flirt un peu trop envahissant. Cependant sa réaction fut la plus banale au monde, chose qu'il lui avouera bien plus tard l'avoir un peu déçu. 

 

_ Une vie où on ne s'est peut-être jamais rencontré …

 

Ce qu'elle peut être dur quand elle est en colère ! Où j'en été déjà ? Ah oui ! Leur premier rendez-vous. Une fois les présentations faites, elle lui proposa d'aller dans un parc pas très loin d'où ils étaient pour discuter un peu de leur passion commune nouvellement découverte. Sam eut un instant de recule puis se mit à rigoler, il ne pouvait pas croire qu'on pouvait être aussi ignorant. Bien sur tout le monde n'est pas forcement obligé de l'aimer lui et son groupe. Mais toute personne ayant la télé est forcément au courant que son groupe existe. Quel prétentieux lui alors !

 

_ Tu le pense vraiment ? 

 

Bien sûr qu'elle était au courant de qui il était mais elle a toujours pensé que les personnes connus voudraient être traités comme des personnes lambda. Alors c'est ce qu'elle a fait et c'est à partir de ce moment-là qu'il tomba amoureux d'elle. Attention la suite risque d'être énormément cliché. Jamais personne n'avait eu l'idée de le traiter comme quelqu'un de normal. Même ses parents ont arrêté de le considérer comme leur fils. Ses surnoms maintenant c'était, la Rockstar, le don juan ou alors monsieur le chanteur. Pour la première fois depuis longtemps quelqu'un le voyait en tant que personne. Suite à cela, ils iront bien au parc pour parler et cela pendant les quinze jours suivant leur rencontre.

 

 

_ Tu sais Sam, j'ai voulu attendre que tu rentres pour te dire la nouvelle parce que je voulais qu'on soit tous les deux. Dans notre cocon, notre chez nous, dans un endroit qui nous sommes propre. Je voulais faire les choses bien. Alors j'ai attendu, attendu et attendu. 

 

 

Évidemment, leur histoire ne fut pas facile à commencer ni à assumer, pour l'un comme pour l'autre. Comme il avait l'habitude de dire, quoi qu'il arrive ils devront toujours faire leurs preuves vis-à-vis des autres. D'un côté elle, qui doit essayer de prouver à l'entourage de Samuel et ses fans qu'elle n'est pas là pour l'argent ou la gloire. Même si lui le sait, ce n'est pas lui qu'il faut convaincre malheureusement mais tous ceux qui ont un poids sur sa carrière et qui ont le droit de donner son avis sur tout même sa petite amie. 

 

_ Quelle nouvelle ? 

 

 

De l'autre lui, qui doit montrer au monde entier qu'il n'a pas honte de sortir avec une fille lambda, « banale ». Il doit surtout rassurer les proches de Mia et leur promettre qu'il sera toujours là pour elle. Cependant ce fut dur, les parents de la jeune fille furent contre, pensant que la vie désordonnée de la star allait avoir un impact sur la vie de leur fille. Et ils n'avaient pas tort.

 

_ J'ai essayé d'attendre même quand les problèmes sont survenus parce que je ne voulais pas t'inquiéter ou que tu quittes la tournée à cause de moi. Tu t'imagines la vague de haine que j'aurais reçu si on avait appris que tu avais tout annulé pour venir me voir ? 

 

 

C'est sûr qu'ils l'auraient détesté si elle avait fait ça ! La preuve, lorsque Sam et son groupe ont vraiment commencé à faire parler d'eux dans le monde entier, tout le monde ne faisait que de parler d'eux. Les sites de fan à leurs effigies ne faisaient qu'augmenter, pas un seul jour ne passaient sans qu'on parlât d'eux. Lors d'une cérémonie d'Awards, Sam répondit innocemment à une question n'ayant bien évidemment pas pensé aux conséquences de ses paroles. Plus tard Mia fut définie comme la petite amie égoïste qui empêchait les Two Moons de s'épanouir artistiquement. 

 

_ Mais de quel problème tu parles ?! 

 

 

Sam, à quand un nouvel album des Two Moons ? Vous nous avez habitué à sortir un album par an. Voilà bientôt 11 mois que rien n'est sorti, une raison à cela ? Voilà la question qui par la suite catalogua Mia comme la petite amie profiteuse. Non, c'est juste que l'on veut se reposer un peu et passer du temps avec nos proches respectifs.Beaucoup furent le rapprochement entre ce hiatus et la perte de poids phénoménale de Mia. Elle était en dépression et personne ne comprenait vraiment en quoi sa situation était si dure et méritait une dépression. Bien sûr ils n'étaient pas à l'intérieur de leur couple et encore moins à l'intérieur de la tête de Mia, personne ne l'était.

 

_ J'étais enceinte Samuel.

 

 

Sam aida beaucoup Mia pendant sa dépression, tout comme elle d'ailleurs. Car oui, peu de gens le savent mais les deux se battent contre beaucoup de problème intérieur, que seul eux deux peuvent comprendre. C'est pour cela que Mia parle si souvent de destin, comment cela pouvait être autrement ?  Elle l'aide avec son anxiété et son manque de confiance en lui. Elle a toujours fait en sorte de lui faire éprouver un sentiment de puissance, comme s'il était l'homme le plus important du monde, et ça marchait. 

 

_ « Étais » ? 

 

_ Je l'ai perdu le soir des Grammy. Mais tu ne répondais pas.

 

 

Mais plus aujourd'hui. Ce soir, il a l'impression d'être l'homme le pire au monde. A ce moment précis il la regarde longuement, se remémorant les soirées qu'ils avaient passés tous les deux à se regarder comme ça. Les jours où ils étaient loin l'un de l'autre et que seul le son de sa voix le rattachait à elle. Il repensa au jour où il lui avait dit « Je t'aime » pour la première fois, ce jour où la seule chose qui lui importait était son bonheur à elle. Ce bonheur qu'il a pu lire dans ses yeux. Ces rendez-vous secrets où personne ne savait où ils étaient et ne pouvait les déranger.  Où sont passés tous ces jours aujourd'hui ? Qu'est-il arrivé ? Que s'est-il passé pour qu'un coup de téléphone de sa part puisse être remis à plus tard ?

 

Il continua à la regarder sans rien dire. Essayant de retenir ses larmes tant bien que mal, mais c'était dur, putain que ça l'était. Il avait brisé sa promesse, celle où il sera toujours là pour elle quoi qu'il arrive. Celle où il devait lui rendre le double de ce qu'elle lui donne. Sauf qu'il a échoué à sa mission, il l'a laissé traverser ça toute seule et il le savait. Il s'en voudra toute sa vie pour ça.

 

Maintenant la seule question qu'ils devaient se poser était…

 

_ Qu'est-ce qu'on fait maintenant ? 

Report this text