Zoo McBlum

themariarosariaworld

Errance…

Un brouillard épais inonde le paysage incertain. Au loin, les bruits de l'aurore brisent l'accalmie. Un hurlement barbare fait fuir le gibier rescapé du massacre des chasseurs. Sanglantes chevauchées. Le frémissement cadencé des vieilles feuilles laisse tomber un fruit avarié sur l'herbe mouillée. Doux pourrissement. La seule route menant ailleurs se distingue faiblement du nuage. La campagne inerte attend le réveil des satyres migrateurs.

Il va faire beau. C'est certain. Soudain, le ronflement d'un moteur se rapproche du monde. De moi. Le barouf de la turbine résonne dans la vallée. Au loin, des phares. La lueur brumeuse scintille aux ressauts de l'auto. Sans doute un de ces vieux tacots qui n'arrivent à rouler que par chance. Une toux mécanique annonce son déclin. L'ombre du conducteur s'agite vainement pour faire avancer la veille berline. Puis la paix. Ici gît la brocante. Ce n'est qu'une vieille Chevrolet après-tout.
Long silence. La portière grince. Une paire de bottes se pose sur la verdure marécageuse. Un homme. Malingre. Drôlement distingué. Cette masse mouvante et patibulaire, c'est moi.
- Je me nomme Zoo Mc Blum et je suis fatigué. J'erre ainsi depuis des mois et je ne vais nulle part. Je ne suis pas vagabond. Ni voyou, bien que j'ai un canif aiguisé dans la poche droite de mon jean. J'ai également une balafre à l'œil gauche. Je ne suis pas désaxé. J'ai l'air un peu braque comme ça mais j'ai des réflexes adroits et de la conversation.

Report this text