A l'aube du bonheur

cecile15

Michaela Quinn débarque à Colorado Springs avec William Burke, son mari. Elle ne l'aime pas, découvre sa vraie personnalité et tombe éperdument amoureux d'un certain Sully.

Ce fut le cœur lourd qu'elle se dirigea vers la gare pour prendre la diligence le lendemain. Un bon nombre d'habitants était présent pour lui faire leurs aurevoirs. 

Tous espéraient la revoir au plus vite. Michaela l'espérait aussi même si un sixième sens lui disait que ce ne serait pas le cas. 

Un aurevoir amical avait été échangé avec Sully et les enfants. Puis elle était montée sans se retourner, craignant certainement de faire machine arrière si elle regardait trop les personnes présentes. 

Elle s'installa à sa place et attendit que la diligence prenne la route. Les signes et les aurevoirs fusaient de toute part, atténuant sa tristesse. Néanmoins, elle fut incapable de retenir ses larmes. Elles coulaient le long de ses joues sans discontinuer. 

Elle avait ressenti tout autre chose quand William avait décidé de venir ici car elle se sentait contrainte. Entre temps, il s'était passé tellement de choses qui l'auraient rapprochée des habitants. 

La diligence prit peu à peu de la distance et elle essuya ses larmes au fur et à mesure des mètres parcourus. 

Sully aussi avait regardé la diligence disparaître peu à peu de sa vue avec des larmes qui coulaient de ses yeux. 

Cette séparation lui pesait plus qu'il n'aurait su l'exprimer avec des mots. La ville avait tellement été pleine de promesses et tout avait changé avec une vitesse surprenante. 

Il avait besoin de se recentrer pour sa vie avec les enfants. Ces derniers étaient partis vers l'école ou vers la maison pour le laisser seul comme s'ils avaient deviné qu'il en avait besoin. 

Comme à chaque fois qu'il se sentait perdu et dépassé, Sully se dirigea vers la forêt. C'était le seul endroit où il arrivait à se concentrer sur l'essentiel. 

Pourtant, il fut surpris par son meilleur ami Nuage Dansant, parti de la réserve pour venir le voir. 

"Tu l'as laissée partir ?" 

"Elle n'avait pas le choix et je ne pouvais pas l'accompagner officiellement." 

"J'ai eu des visions des Esprits, Sully, et ce voyage est dangereux pour elle." 

"Qu'est-ce que tu veux dire ?" 

"Pour l'instant, je n'en sais pas plus, j'ai besoin d'avoir plus de détails."


Report this text