A l'automne

-cassiopee-

   Après-midi d'autonome, jardin du Luxembourg. Une impression de déjà-vu, je retourne un an en arrière. Tout était plus gai alors, dans mon cœur. Ici, rien n'a changé. 

         Des effluves d'une chanson française me parviennent sans que j'en distingue la source. Les gens flânent. Il y a ce couple amoureux lové sur le bord de la fontaine, ces vieux qui passent le temps au soleil, ces enfants qui crient et que l'eau qui tombe en cascade excite.
        La lumière se dilue dans les gouttelettes d'eau que le vent charrie. Un ballon s'est perdu au milieu du bassin. Un pigeon mort gît au pied de la fontaine. 

         Combien d'amours ont vu le jour et ont péri depuis la dernière fois que le sol était ainsi jonché de feuilles mortes ?



Octobre 2017

Report this text