a toi ...mon ange

Al Blondy

Mon ange, je t’écris cette lettre....

J’ai des pensées étranges,....dans ma petite tête

Tu es à l’age…. où tu as compris... que j’n’étais pas éternelle
Fini l'image…. de super Jaimie…. je suis simple mortelle

Tu m’interroges, tu veux savoir si je vais vivre longtemps...

« Mon sucre d’orge, mais au moins jusqu'à 100 ans.." 

 et quand j’arriverais à cet age,...j’arrêterais de vieillir 

Avec un brin de maraboutage,... J’aurais le pouvoir de rajeunir 
Je me jetterais un sort,.... Je redeviendrais une enfant 
Je jouerai à la chasse au trésor.... avec les enfants de tes enfants…

Oui ! aussi incroyable, que spectaculaire

Tu verra de quoi est capable, ta petite mère 

Bon par contre il faudra que tu  changes ma couche 
Que tu me fasse manger  ma soupe et que tu parler fort pour que je t’écoute 

Mais Tu verras, mon p’tit dieux…. 

tu verra comme on sera heureux »

Ma fierté….. Tu vas me maudire….. Je te mens 
Toute vérité….. N’est pas bonne à dire….tu comprendras avec le temps 
En réalité… nul ne peut prédire….. l’heure de son jugement 

demain,il se peut que je ne sois plus là….. La mort est injuste
Elle ne te prévient pas…… quand elle s’incruste 

Ne te perds pas dans une quête de « pourquoi »
Il n’y a pas de « parce que », accepte le, c’est comme ça.

Ne soit pas en colère, la mort se délecte de nos regrets 
Approche mon petit père, je vais te dire un secret :

La mort est folle, folle de jalousie
mais oui!  mon mariolle, ce n’est pas des conneries

Quoiqu’elle fasse….. Elle ne l’aura jamais 
Même si elle me trépasse….. de manière inopinée 
Elle ne pourra le voler… sais tu ce que c’est ?

C’est l’amour…mon petit bout d’chou
L’amour… qu’il y a entre nous 
Ce lien indéfectible…même si mon corps n’est plus là 
Lui, est indestructible….sais tu où il seras ?

En toi, mon roi 
C’est viscéral, tu es ma chair, tu es mon sang, 
Elle râle, elle ne peut rien y faire, mon enfant 

Je te le jure….. je serais là
Je te l’assure….tout près de toi 

Croix de bois …croix de fer 
Crois en moi et je botterais le cul de lucifère 

Quand tu seras père….. ton enfant me ressemblera 
Il aura peut être mon caractère…. euh….non je te le souhaite pas 
Mais à ton tour j’espère… que tu lui transmettras 
Tous ces repères….. que j’ai tracé pour toi 

Ne cherche pas à être le boss, à être le plus fort 
La vraie force ….c’ est de reconnaitre ces torts 

Ne cherche pas à être un apollon, à être le plus beau
Parole de fille, les étalons …. On les fuit plus que les crapauds 

Ne cherche pas à être un autre…ou à leur ressembler 
N’aie jamais honte…. de ce que tu es


Ils n'auront de cesse... Le désir de te formater

Ils t'oppressent...pour mieux te manipuler

Pense ta liberté...n'écoute pas ceux qui te juge

les préjugés...sont leur seul refuge

ils n'ont pas le  courage... d'assumer leur différence

ils n'ont pas ton courage...  et encore moins ton intelligence.


Je voudrais être là, 
Pour te guider pas à pas 

Je prie pour que jamais…. tu ne lises cette lettre 
Pardon de ne pas être une fée…. pour nous permettre
De partager l’éternité …sur cette planète. 

et si ce jour arrive….. Plutôt qu’on ne l’aurait souhaité
Voici ma dernière directive, t’as intérêt de m’écouter !

Je t’en supplie ismael, ne me pleure pas 
Lève ta tête au ciel ….et sourit moi 

Report this text