Amour perdu.

Tahar Yettou

C'était en 1981 ,dans le métro Parisien-je ne souviens plus de la station-en descendant de la voiture,je levai la tête et j'aperçus une jeune femme qui s'apprêtait à monter.Nos regards se croisèrent.Cela se passa vite.Elle me gratifia d'un sourire qui fit sur moi un drôle d'effet.Ce genre de sourire qui vous désarme.Ce sourire qui vous laisse tout songeur.Ce sourire qui rend votre coeur malade...Cela se passa vite.Je partis et elle s'en alla,de son côté vers l'inconnu.Je ne l'ai plus revue,hélas! Aujourd'hui,trente ans après,ce sourire est présent dans mon coeur.Il ne restera jusqu'à la fin de mes jours...

Report this text