Au fond de ton regard

black-word

Bien d'autres histoires sont disponibles à votre lecture sur ma page Facebook : https://www.facebook.com/BlackWordPage/?ref=bookmarks


Ils s'étaient rencontrée le soir d'un événement, alors que la fête battait son plein.


Alors qu'elle était en retrait entrain de prendre des photos cette foule s'animer, son objectif s'arrêta sur lui. Sur cet homme qui dansait avec la foule en animant naturellement le monde. Sans vraiment comprendre pourquoi, Anne fut éprise de curiosité.


Lui qui avait poussé un grand nombre de gens à se laisser emporter par la musique, recevait en retour de nombreux regards admiratifs et enjoués.


Ce fut quand elle se rendit à un stand vendant des boissons qu'ils se croisèrent. Côte à côte, attendant l'attention d'un barman, Anna se perdit dans ses yeux rieurs qui se baladaient sur les tableaux des produits à vendre et les autres clients. Quand ils se posèrent vers elle, une nouvelle chanson se fit entendre.


Adenyum. Toi et moi.


De si près, elle le vit grand d'une tête de plus qu'elle, avec un visage carré, des yeux vers foncer, des pommettes soulignant son regard ainsi qu'un sourire charmeur.


Ce croisement marqua un instant de silence dans son esprit, faisant disparaître le monde dans le néant, avant qu'il fût d'un seul coup coupé par un barman apportant à cet homme sa commande. Se tournant vers lui, il le paya et s'éloigna jusqu'à être englouti par la foule.


L'ayant regardée s'éloigner, elle fût rappeler à l'ordre par le même barman lui demandant si elle voulait quelque chose. Une commande de jus de fruit plus tard, elle reprit sa déambulation solitaire dans la fête.


Admirant stands et visiteurs, écoutant la musique et les bribes de conversation, immortalisant les secondes avec l'œil de son appareil, Anne finit par le retrouver lui, discutant avec d'autres personnes.


L'observant de loin, Anne vit ses interactions, sa façon de parler, de bouger, de mettre plus de vie autour de lui, tout cela avec un tel naturel qu'elle trouva cela fascinant. Perdue dans sa contemplation, elle fut surprise quand leurs regards se croisèrent à nouveau, mais se fut si bref qu'elle crut avoir rêvé.


Il quitta son groupe et fit mine de s'éloigner, avant de bifurquer d'un coup vers elle.


Quand il lui fit face, il lui demanda d'une voix forte et envoûtante pourquoi elle le regardait autant et d'aussi loin. Ne sachant trop quoi répondre, Anne répondit simplement qu'il la fascinait. Ils entamèrent ainsi leur première discussion.


Se présentant sous le nom de Robin, il lui parla rapidement de sa vie, répondant aux questions de Anne, avant de simplement l'inviter à danser. Ce qu'elle accepta. Alors qu'ils bougèrent ensemble, laissant la musique s'emparer de leurs corps, elle ne pouvait s'empêcher de regarder Robin. Il se dégageait de lui une telle source de vie, de bonheur, avec ses yeux pétillants.


A partir de cette soirée, ils se revirent à certaines occasions et apprirent à se connaître. Robin présenta Anne à ses amis et elle remarqua ainsi que, comme elle, les autres regardaient avec cette même fascination au creux des pupilles. Pourtant, quand elle les questionnait, ils n'avaient pas grand-chose à dire sur Robin, ne le connaissant finalement que trop peu malgré le temps passé avec lui. Ce qui était également le cas pour elle.


Le regardant, comme à son habitude, rendre plus vivant le monde, Anne se demandant qui il pouvait être vraiment. Admirant son regard, elle aurait voulu y entrer, y sonder son âme et tout savoir de lui. Elle aurait voulu plonger dans ses iris et y hurler "QUI ES-TU ROBIN?!"


Report this text