Boucan

saan

Boucan


Des voix aux gammes pentatoniques
Dans un brouillard arabe épais ,
Des oies aux regards platoniques
Dans une bouilloire à l’arrêt .

Les ménestrels déchirent leurs cordes
Avec entrain et servitude ,
Les tourterelles décorent leurs chiures
Avec les cerveaux d’altitude .

Timbres illustres et cachés
D’un orchestre philatélique ,
Teins brésiliens dans des cachots
De dindes arquées aux logiques .

Hordes d’orgues de barbarie
Aux orchestrations chimériques ,
Hordes de poules en batterie
Aux ulcérations pléthoriques .

L’émigration des quatuors
Rend de l’éther aux goélands ,
Les migrations des grands condors
Rendent les trios et les gants .

Report this text