Cet avenir que le passé a effacé

bellamy

"On accepte l'amour que l'on croit mériter."

Courir après les cendres de ce qui a vécu,
Les vestiges d'un avant sans futur
Et ainsi s'essouffler à réécrire l'histoire
Mais tout est déjà joué, c'est comme ça.

Elle est partie, je suis resté.

La brise finit par se lever et les sourires flétrissent
Dans ce bal de couleur fait de rouge et d'abysse
Ainsi s'éteignirent sans supplice les pétales de l'avenir
Illusoires regards ayant ce parfum de souvenir

Salut, c'était pour savoir comment tu vas ?
Ah tu as rencontré quelqu'un, c'est bien
Moi ? Bah écoute, la vie suit son cours
A bientôt j'espère, prend soin de toi !

Elle a oublié, je continue à sombrer.

Sous un blanc manteau notre cœur est ensevelit
Glissant sur des pentes enneigées à la recherche de l'oubli
Longue fut la chute, sombre et froide est l'arrivée
A trop attendre notre espoir a finit par se noyer

Alors comme ça il a rencontré tes parents ?
Ta mère le trouve génial c'est super vraiment.
Moi ? Non personne, je n'y pense pas en fait.
Bonne soirée, repose toi bien surtout.

Elle vit, je me détruis. 

Quand enfin l'aube commence à peindre l'horizon
Une simple aurore a fait jaillir l'espérance
Raturant ainsi le passé pour réécrire le présent

Bonjour ! On m'a dit que vous étiez séparés ?
Ça a pas l'air d'aller toi, si t'as besoin je suis là
Pourquoi je fais ça ? J'sais pas, j'en ai juste envie
Oui je passerai prendre un café, à tout de suite !

Elle a pleuré, je commence à espérer.

Quelques grains de sable et des vagues de sourires
Le bonheur, l'ivresse et tellement d'aventures 
Au vent des saisons nous voulons simplement vivre

Salut, ouais c'était sympa de pouvoir te revoir
Je suis content que vous vous soyez réconciliés
Moi ? C'est pas important, t'inquiète pas ça ira
Oui à la prochaine, même si il n'y en aura pas.

Elle m'a souri, je suis parti. 

On oublie jamais vraiment,
On est prisonnier,

De cet avenir que le passé a effacé.

Report this text