Comme quoi tout arrive

martinet

Hé bé

Je sais aussi te caresser dans le sens du poil, te souhaiter de rencontrer les herbes hautes qui effleurent les flancs, de faire face à un bouquetin indifférent, de jouer un air qui fait danser, de danser sur un air familier, de capter les étoiles et te les fourrer dans les yeux pour éblouir la nuit, de jouir mille fois à chaque instant pour honorer la magie qui s'y réfugie.

J'aimerais plonger mes mains dans ton ventre pour savoir ce qu'il y a dedans, mais me contente de laisser le temps dérouler le ruban qui sort de ton nombril au gré de tes humeurs.

Ton chemin est tellement étroit... Et pourtant tu peux y mettre des fleurs, des mangeoires pour les oiseaux, tu peux le faire lieu de rencontres ou bien voie initiatique, il sera ce que tu en fais, et ton pouvoir est immense, ta puissance infinie. 

Report this text