Comme une lettre à la mer

phileus

Lettre III

_

N *** France, côte Ouest, le vendredi 11 janvier 2019 12.47

  Ma ...

    Je ne sais pas encore .. A chaque jour suffit sa peine ...

    Vous avez sans doute lu  ou entendu ;

     -   Il est 4 heures du matin, le 11 janvier 1993, dans la paisible ville de Prévessin-Moëns, dans le pays de Gex (Ain), lorsque résonne la sirène des pompiers.

   Les soldats du feu foncent vers le domicile des Romand, où des flammes s'échappent du toit. A l'intérieur, ils trouvent les corps, sans vie, de Florence, la mère, 37 ans, et des enfants, Caroline, 7 ans, et Antoine, 5 ans. Jean-Claude, le père, est inconscient, mais son pouls bat encore.

   Il est emmené à l'hôpital. A près de 75 km de là, à Clairvaux-les-Lacs (Jura), plus tard dans la journée, les corps des parents de Jean-Claude, Anne-Marie et Aimé, sont retrouvés criblés de balles à leur domicile.

    Très vite, les soupçons se tournent vers Jean-Claude Romand. -

   Froid dans le dos ! et quand il dit lors de son procès en 1996 ;

  " J'ai tué tous ceux que j'aime mais je suis enfin moi. "

   Je frémis davantage. 

   Je me garderai d'émettre l'ombre même d'un propos à l'encontre de cet homme, un être, qui suis-je ... Mais, mais faudrait-il tuer tous ceux que l'on aime pour être enfin soi ? question rhétorique, quoique ...

   Alain de Ligonnès a t-il été enfin "  lui "lorsqu'il mis fin de manière sauvage à la vie des siens ...

  Ces âmes emportées soudain dans leurs délires me font peur, et qui peut affirmer - sinon une âme saine, ou simple et sereine qui glisse sur la vie comme des perles d'eau sur les plumes d'un canard laqué... - qu'il pourrait ne pas se laisser aspirer lui aussi par un je ne sais quoi sur fond d'un historique de vie que nul ne sait, ou ne pourrait imaginer ou comprendre ..

   Les psy savent sans doute ..

    Voyez chère âme vous aimez les séries noires, voici les lettre noires.

    Je ne fais pas que du Delly. Ah ! vous ne connaissez pas Delly, c'étaient un frère et une soeur qui écrivaient des petits romans roses comme le museau d'un chat, et dont raffolait la génération de mes parents, c'était aussi l'époque des romans-photos dont " Nous deux " qu'une voisine nous prêtait, et qu'adolescent je chipais et lisais ... c'était l' ..  Bon ! stop ça va ...

    Voyez je pourrais vous raconter des choses ... Pas que des vieilles choses surannées ... Vois se pencher les défuntes années sur les balcons du ciel en robes surannées ...

     Il devait pleuvoir, il ne pleut pas c'est aussi bien des couvreurs sont sur mon toît ...  

   Bon après-midi ..

                        µµµ


          


  • Je me souviens surtout d'Alain de Ligonnès. Est-il mort, est-il terré quelque part ? Un homme comme d'autres qui a vécu toute sa vie, à côté de sa vie justement. Et d'un seul coup, il "disjoncte", c'est horrible !

    Ah ! Nous Deux, moi aussi , je le lisais en douce ces histoires d'amour qui finissaient toujours bien. En ce temps-là, je croyais au Prince charmant....

    J'aime bien votre façon d'écrire.

    · Ago 5 months ·
    Louve blanche

    Louve

Report this text