Confinements intimes #16

Cyrille Royer

17 novembre.

Les restaurateurs et les patrons de cafés ne sont pas contents. Pour les libraires, ça s'améliore. Mais je n'entends plus les intermittents du spectacle. Un vent de fatalisme s'est abattu sur eux ? La culture ne se limite pourtant pas aux articles de librairie...

Oui, le spectacle vivant. Quand les gens se retrouvaient, vivaient des émotions ensemble, suspendus au rythme, à la respiration de l'artiste. Une situation qui serait complètement blasphématoire de nos jours.

Le cinéma, c'est Netflix. Le théâtre, c'est Youtube. Le confinement n'a pas dû changer grand chose au mode de vie des youtubeurs. Finalement, ces gens étaient des visionnaires.

Il va bientôt falloir s'attendre à des cérémonies de ce genre :

Le Molière de la finesse est attribué à Greg Guillotin.

Le Molière de l'histoire intéressante est attribué à Sundy Jules.

Le Molière du rire naturel est attribué conjointement à Squeezie, McFly et Carlito.

Le Molière de la peau naturelle est attribué à EnjoyPhoenix.

Eh oui, ça fait drôle, hein ? Eh bien, il va falloir s'y habituer. On nous l'a dit, il y aura un avant et un après. Et ça, c'est le monde d'après. Un monde qui fait rêver.

Report this text