Confinements intimes #27

Cyrille Royer

28 novembre.

J'aime bien le week-end. La maison se remplit de bruit qui me repose. Mon ami imaginaire est parti en perm dans sa famille. Qu'il aille se faire foutre, je profite de la mienne.

Sauf que comme un con, j'ai passé la journée devant l'ordinateur. Je prépare le calendrier photos pour l'année prochaine avec les photos de cette année, et c'est hyper compliqué de trouver des photos sympas sur cette année pourrie.

À la fin de la journée, je suis cassé, ça me tire dans le haut du dos. C'est ma faute, j'ai pas suivi les conseils de l'infirmière d'entreprise sur le RSE. Il faut rouler une petite serviette pour se la mettre dans le bas du dos, et là, tu peux faire le marathon du geek.

Je m'autorise une petite sortie en fin de journée, quand je sors, les cloches sonnent à tout volée, les cathos font la bamboche. Ça doit être chaud pour eux, surtout que les 30 premiers seront les bons. J'espère qu'il n'y aura pas de corps piétinés sur le parvis de l'église. Si près du but, ce serait moche.

Report this text