Confinements intimes #72

Cyrille Royer

12 janvier.

J'ai pris un congé. Il faut que je fasse 200 kilomètres pour un rendez-vous chez l'ophtalmo pris il y a 6 mois, ce genre de journée est à marquer d'une pierre blanche dans le calendrier.

Il ne manquerait plus que le rendez-vous soit annulé pour raison sanitaire. Rappelez dans six mois, on vous donnera une autre date dans un an. J'espère que non...

Après, j'irai voir mes parents. Rouler seul en voiture, en écoutant ma musique, et pas celle imposée par mes filles. Pas de Harry Styles ni de One Direction (Harry Styles avant Harry Styles). Écouter la musique que je veux sur cette route, ça me rappelle quand je descends pour faire le spectacle en décembre. Cette année, forcément... N'empêche que ça m'a sacrément manqué.

Mes parents vont bien, ils doivent être contents de me voir, j'ai mangé comme un roi. Même que j'ai eu la fève. Ma mère m'a dit les fotes d'ortograf que j'avais faites dans mes textes. Son côté ancienne institutrice, sûrement. C'est bon, maman, c'est corrigé.

Demain, je reprends le boulot. À la maison, encore une fois. J'y trouve de moins en moins d'intérêt.

Report this text