contact insolite

gribouille--2

Après avoir lu un livre un jour, vers mes 30 ans, concernant la mémoire supposée des objets, j'ai tenté moi même cette expérience simple et assez curieuse.

Il s'agit simplement de poser ses mains sur un objet, de laisser vagabonder son esprit, de se détendre le plus que l'on peut et de laisser affluer les images dans son cerveau, comme autant d'émotions recueillies, sans chercher à interpréter ni à comprendre, simplement écouter et se laisser aller.

Ainsi, en posant mes mains sur une ancienne théière métallique aux caractères asiatiques inscrits en relief, ai je pu avoir la sensation sympathique et étrange du nom d'une ville, que j'ai pu situer très facilement ensuite sur une carte de la Chîne, petite ville s'il en était autrefois, c'est à dire il y a presque vingt cinq ans.

Les images associées étaient simples mais calmes, reposantes et cérémonieuses,  liée à l'objet dans sa fonction, donc du service du thé évidemment.

Petit conseil s'il en est un, laissez vagabonder votre esprit au oins cinq ou dix minutes, c'est amusant de ressentir des trucs inhabituels.

Depuis je parle de celà comme d'un fait peut être imaginaire, mais troublant.

Essayez de votre coté, vous m'en direz des nouvelles, au moins on ne risque rien, et personne si vous n'en parlez pas ne le saura ni n'essayera.

Récemment suis allé voir un dolmen de 14 m de long à plusieurs chambres qui s'appelle la roche aux fées, du coté de Martigné Ferchaux au nord de la Loire Atlantique, ai fait l'expérience de rester en contact avec un des gros rochers horizontaux, l'expérience est troublante ou imaginaire, on ressent les ambiances et on visualise les rites ancestraux, on voit passer des images, on capte mieux les éléments du passé, à expérimenter avec sympathie.

Report this text