Corps à corps

le-fond-et-la-forme

Sur un triptyque de nus : 



Pour cette écorchée,

Je plaque ces quelques accords

Sur ces photos lisses ni racornies ni cornées,

Où le corps y dort tel un corail.

Corps rompus, corps beaux,

J'admire les correspondances, 

Je décortique ces corps sages

Dans ce décor noir et blanc

Où l'on ne voit pas les raccords.

Et à moins que ces corps ne m'usent,

J'attendrai votre correction

Avant de cesser ces jeux de corps.

Report this text