Daphné Galizia

pierreantoine

C'est le nom d'une journaliste assassinée.


Maltaise, explorant sans relâche des affaires de corruption, son meurtre n'avait pu être élucidé jusqu'ici.

La Police est proche de la solution, mais ce n'est pas l'essentiel.


Forbidden Story est le nom d'un Lobby journalistique, organisé à l'échelle de la planète, et qui s'est montré particulièrement actif et véhément à l'occasion de cette sale affaire.

Le Lobby a réussi à faire tomber plusieurs Officiels Maltais, y compris un Ministre.


De notre point de vue, le fait que les Journalistes dament le pion aux Représentants du Peuple, aux Politiques, est un pur scandale, un déni de Justice et un large recul de la Démocratie.


L'Affaire Daphné Galizia met en relief quelque chose d'essentiel dans le fonctionnement du monde libéral, c'est l'organisation des Gens de Presse en groupes d'influence, parfois publics, souvent secrets.


Puissants Lobbys, régnant sur la diffusion de l'information, vraie ou tronquée, sur les carrières des confrères, parfois sur le destin de nos Hommes Politiques, via les 'révélations' par exemple, ces noirs cénacles ne font l'objet d'aucun contrôle particulier.

Ils sont libres de dire ou de taire, de dire vrai ou de mentir éhontément, à leur guise.


En France, le Lobby dominant unit secrètement les Présentateurs des principaux Journaux Télévisés: Laurent Delahousse, Jean-Pierre Pernaut, Gilles Bouleau, Julien Arnaud, Anne-Claire Coudray, Claire Chazal, Jean-Claude Narcy, Julian Bugier, Claude Sérillon, Henri Sannier, Paul Amar, Sophie Le Saint, Françoise Laborde...


Onomastique, on le notera, 100 % Française !


Report this text