De l’écrit à l’action

muche

Ecrire à petits pas...

Cela fait longtemps que je pense n'avoir jamais su me concentrer sur un sujet en l'exprimant de bout en bout par écrit. Quand les mots viennent à me manquer, l'action a souvent pris le relais sur mes pensées. Est-ce par soucis d'aller plus vite pour aboutir à mon objectif ? Quand j'étais enfant, je souhaitais attirer l'attention de mes petits camarades sur moi. Je pensais plus facilement  prouver mes bonnes intentions dans l'action afin de savoir rapidement ce que l'on pensais de moi. Je réservais essentiellement mon temps à écrire quand j'étais tourmentée. Peut-être était-ce plus facile par exemple, d'écrire des sentiments amoureux contrariés ou envoûtés que de les exprimer oralement devant la personne concernée ?
J'ai longtemps pensé que pour écrire Il fallait « Savoir » écrire, je veux dire avoir le talent d'écrire. Savoir trouver les bons mots pour traduire ses pensées. Savoir intéresser sans jamais lasser son lecteur par son style. J'assimile ce talent  d'écrire à celui de faire de la musique ou du spectacle. Il y a certain, pour qui cela est plus facile, pour ces chanceux le talent est inné.  Pour moi, l'apprentissage est inévitable d'où le manque d'assurance pour écrire à petits pas.

 

Report this text