Délire mystique

gribouille--2

Délire mystique

Un café expresso, puis je m'habille, chemise blanche et pantalon noir, tendu, crispé, anxieux du service à venir, en colère de n'être que dans un vestiaire pouilleux, mélangé à d'autres serveurs loin de m'arriver à la cheville, je les méprise, en fait.

Mon nœud papillon mis, ma veste blanche enfilée, je vérifie dans le miroir ébréché ma tenue et redescend dans la salle du restaurant gastronomique pour manger à la table d'hôtes où les clients dans une demie heure vont venir se restaurer.

Je bois du vin rouge, regardant avec méfiance mes rivaux qui rigolent, de quoi d'ailleurs, on se le demande, je suis supérieur à eux et connais bien mon métier, ils fument et pas moi, ça pue la fumée mais je la tolère, puis que je commercialise les cigares et les cigarettes dans le restaurant, tout en étant responsable des vins accompagnant les mets.

Un café encore pour me réveiller et en avant pour le service, mes jambes me font mal, mes veines sont gonflées, des varices commencent à poindre, je n'ai que 24 ans pourtant, travaillant beaucoup, alignant les heures debout , je me dis que c'est normal, mais que ce métier ne durera pas longtemps à ce rythme, il faudra que je le quitte mais pour faire quoi ?

L'alcool se distille dans mes veines le soir après le service, il me détend, m'euphorise, me libère de mes angoisses d'avenir, Paris et ses bouchons, ses transports en commun interminables, la pollution et le stress me hantent, je suis sur les nerfs très souvent, tendu, irritable, à fleur de peau.

Seule ma réussite sociale et financière compte, je vais y arriver, un jour j'aurai mon affaire, mais mes veines me font mal, mes jambes sont lourdes, je fatigue beaucoup.

Mes jours de repos se passent à Beaubourg, la bibliothèque regorge de bouquins sur la psychologie, la psychiatrie, l'étude des tempéraments, des caractères, je me plonge dans ces lectures comme d'autres dans la musique ou la danse. Je cherche à comprendre, mais quoi ?

Les religions me fascinent, je veux savoir pourquoi, Dieu existe t-il ? Qui étaient Jésus et Bouddha , où sont les racines morales de l'être humain, qu'est ce qui guide leurs destinées ?

Étant malade, je veux guérir de mes varices et vais consulter un généraliste qui tâte mes veines et me dit tout simplement que ce ne sont que des varices, plutôt souples, mais bien grosses. La solution est de couper à un bout et à l'autre et d'opérer en tirant la veine comme une chaussette !

Bon ! Doucement !

Poursuivant ma quête de connaissance, et repoussant la date fatidique de cette éventuelle opération, cinq années se sont écoulées, puis un jour, je passe devant une boutique de santé bien être naturel, des livres sont étalés en vitrine, dont un sur les guérisons par l'esprit.

Le déclic s'est fait en une journée, j'ai compris la liaison corps-esprit,du jour au lendemain la détente a fait place à la crispation, la tolérance à la haine, le partage à la radinerie, il s'en est fallu d'un poil dans un long délire mystique que je j'aille à Katmandou prêcher l'Amour des autres, mais l'état de grâce a duré depuis, ma guérison est durable et stable depuis en fait 25 ans, d'autres troubles se sont estompés, non je ne suis pas parfait ni saint, simplement je voulais comprendre ma maladie et vous transmettre mon expérience morale, à vous d'y réfléchir maintenant, sans oublier la médecine traditionnelle, évidemment.

Report this text