désenchanté

David Ralin

Que reste-t-il d'un amour

Qui n'a pas vu le jour,

Servitude d'un regret

Aux vocalises enrouées

Un démon muet

Bâillonne d'un silence insensé

Mon intangible amativité.

ELLE caresse l'extraverti

D'un je suis qui fuis,

Face à ce cœur caché

Qui me parait si glacé.

De marbre aux lèvres de pierre,

Au rejet passionné à la fadeur

D'une saveur friande de peur,

ELLE

Paralyse mes ardeurs.

Ma poudrière aux ronces d'orchidées

Agite les mots sur ce papier,

Au goût de souffre

Ces aphones sanglots dans le gosier

Au bord du gouffre,

Ne peuvent rivaliser avec la réalité,

En rêves désenchantés

D'un quotidien apeuré.

Que reste-t-il d'un nous deux

Tant de sentiments sans aveux

Un duel

Entre croire, vouloir

Sans pouvoir écrire une histoire ….

Report this text