DESERT

milton-edouard

DESERT
L'horizon est Diesel, c'est encore loin la mer
sur une plaque en fer blanc on peut lire "désert".

Des signaux de fumée, un train qui passe
on prend un dernier verre de trop
et quand on s'embrasse,
il fait toujours très chaud.

Allez viens, on les prend quand même
tes chagrins et mes grands je t'aime
c'est l'éther des terriens.

Le vent balaie nos traces: face à face
mes yeux dans tes yeux...
Le ciel pur est un ange
qui dégaine son long revolver.

Report this text