Deux frères

Al Prubray

Histoire à suivre 1. Le rêve

Deux frères


Prologue

A la sortie du défilé, Antoine voit s'ouvrir une plaine . Le torrent, boueux et sauvage tout à l'heure, s'est métamorphosé en rivière calme et limpide, ponctuée de tourbillons silencieux. Il longe le cours d'eau bordée de joncs et d'arums. Au détour d'un méandre, un verger s'étend sur une terrasse, balayé les bourrasques d'un vent d'avril. Y voltigent comme au carnaval, des pétales d' arbres fruitiers en fleurs. Antoine y pénètre et repère dans un coin, un vieux cerisier au tronc crevassé, les branches gommeuses et fendus, portant quelques fleurs étiolées au bout des branches. Un vieillard vêtu de blanc apparaît alors au visiteur.  « Un religieux, sans doute...», pense-t-il. L'homme s'avance vers lui, et le fixe d'un regard clair. Sa présence dégage un magnétisme qui irradie. Le vieil homme s'arrête à quelques pas d'Antoine, et se penche vers deux arbrisseaux morts qui entrecroisent leurs branches à ses pieds. Il les touche ; ils reverdissent aussitôt. Il sourit et dit à Antoine : « Penses-tu qu'il faille s'occuper de ces jeunes pousses qui ne font pas encore de fruits plutôt que de ce vieux cerisier au tronc creux ? »

-Le vieil arbre ne donnera plus rien, répond Antoine.On ne pourra pas l'empêcher de s'écrouler un jour ou l'autre. Mieux vaut prendre soin de ces jeunes arbres qui produiront un jour du fruit. »

Le vieil homme fixe Antoine et lui dit : « Tu as raison ! N'oublie ce que tu viens de dire. Va et fais de même dans ta vie. Prends soin des jeunes pousses et laisse périr le vieil arbre pour lequel tu ne peux rien. »


-----------------------------------------------------------------------------------


Antoine se réveille brusquement.

Report this text