Dites-lui

lune-noire

" Je compte les secondes, les minutes, les heures sans toi. Les secondes, les minutes, les heures vides de toi "

  Dites à cet homme que je l'aime. Que malgré nos différences, c'est celui qui me complète le plus. Que je pourrais vivre toute ma vie dans ses bras, dans ses draps, dans ses mots doux et ses gestes de tendresse. Dites-lui qu'il est mon éternel. Et que je n'ai pas le coeur assez accroché pour lui résister.

  Dites à cet homme que je l'aime. Que je ferais n'importe quoi pour devenir son étincelle. Que je l'aime à en perdre la tête. Avec raison, et surtout déraison. Je me sens vide quand il n'est plus là. Le sang dans mes veines ne circule plus, si je n'ai pas ses mots, tombant dans mes oreilles.

  Dites à cet homme que je l'aime. Et que l'on construit une histoire sur ce genre de sentiment. Qu'avec lui, j'ai déployé mes ailes. Que je l'aime à mourir, encore, et que je veux qu'il reste, là, avec moi. Que jamais il ne parte. Que l'on marche ensemble partout dans le monde. Que l'on s'aime encore jusqu'au réveil. Que son sourire est mon éveil. Que je l'aime, sûrement plus que n'importe quoi au monde.

  Dites à cet homme que je suis folle. Je suis folle amoureuse de lui, & qu'à l'heure où j'écris ces mots, les aiguilles de ma montre tournent toujours dans le bon sens. Dites-lui que l'on se fiche pas mal, du mauvais temps qui nous a frappés, et que si l'on s'aime vraiment, c'est maintenant ou jamais.

  Dites à cet homme, combien je le trouve merveilleux. Dites-lui que je l'aime, à faire couler mes yeux. Dites-lui que je ne peux plus me passer de lui. Dites-lui que je l'aime, encore, et encore, jusqu'à ce que je n'en puisse plus.

  Dites-lui que je l'attends. Il s'en sait rien, mais il a besoin de savoir. Dites-lui que je le rattraperais dans sa chute. Et qu'ensemble, nous serons ce que nous n'avons jamais osé se dire : nous serons amoureux.

  Dites-lui tout ça. Faites-lui entendre raison. Faites-lui comprendre que je l'aime. Et que s'il faut que je le cherche partout, toute ma vie, alors je le ferais.

Report this text