...

lune-noire

"We are buried in broken dreams. We are knee-deep without a plee. I don't want to know what it's like to live without you."

    "Ce soir, j'avais besoin de m'asseoir. De réfléchir à tout ce qui traverse mon esprit. A toutes les choses, qui m'empêchent de dormir. Alors, j'ai marché pendant un bon moment. Et j'ai décidé de m'asseoir, sur ce coin d'herbe. J'ai sorti mon carnet pour y noter tout ce que je peux ressentir. La page est restée blanche.

    J'ai écrit quelque chose que je n'ai pas compris. Je l'ai gommé, mais tu sais, ça reste quand même. Ça laisse des traces. Et j'ai réalisé que c'était ça, ma vie. Essayer de le gommer pour qu'il revienne à chaque fois. Essayer d'écrire pour que la mine de mon crayon se casse à chaque fois que j'appuie trop fort.

    Je sais que tu ne dois rien comprendre. Mais je pouvais pas écrire ça dans mon carnet. J'ai eu besoin de respirer calmement. Et je n'ai pourtant pas la sensation de pouvoir le faire. Je crois que j'ai écrit le mot "regrets" aussi. Je suis tellement remplie de regrets, depuis quelques heures, que tout parait triste.

    Je voudrais juste m'endormir, sur ce coin d'herbe. Attraper froid pour m'en glacer le cœur, et les pensées. Fermer les yeux sur tous les rêves qui semblent se briser comme du verre.

    J'y arrive pas, tu sais. J'ai beau lire trente fois les mêmes mots, essayer de lire la phrase suivante, je n'y arrive pas. Tu ne t'imagines pas comment je me sens coincée, et amère. Je pourrais jamais risquer de m'éloigner. C'est sans issue..C'est un cercle vicieux. Ça recommence sans cesse. Demain n'est pas un autre jour. Demain c'est encore pire. Un autre jour de gâché.

    J'ai peur de toutes ces choses qui nous traversent. Et je crois que je commence aussi à m'effrayer moi-même. Tu peux m'expliquer, toi, pourquoi j'ai toujours pas tourné la page, et lu les lignes suivantes? Tu peux me dire pourquoi tout est si compliqué? Pourquoi tous les matins je me réveille avec les yeux endormis, et le cœur émietté? J'ai jamais eu peur de moi. Mais j'ai l'impression que tout va s'écrouler, encore. Alors j'attends. Je fais comme si rien ne pouvait m'atteindre, mais dans le fond tu le sais. Cette histoire m'atteint. Parce que j'ai jamais autant aimé. Parce que j'ai jamais autant peu fermé les yeux que ces derniers jours. Parce que finalement, moi aussi j'ai un cœur.

    Et je préfère qu'il soit en chute libre, plutôt que de le faire exploser. Je ne sais pas comment sera demain. Mais j'aimerais ouvrir les yeux, et sentir que pour une fois, je peux réellement respirer..Mais tu verras, demain ne sera pas mieux. Demain sera comme tous les jours. Un jour rempli de pensées qui traversent mon esprit, me hantent, et me fatiguent.." 

  • C'est incroyable, avons-nous vécu les mêmes choses ? Les mêmes douleurs ? Je n'ai jamais publié ce que je ressentais il y a à peine quelques mois, pourtant je crois que tu viens de mettre les mots sur ce que j'ai vécu. Cette souffrance est-elle aussi commune ? Sommes-nous nombreuses à souffrir autant ? Pour ma part, je sens que les cicatrices se referment, même-si elles sont toujours apparentes et peuvent à tout moment se refermer. J’espère que tout va mieux pour toi maintenant.

    · Ago about 5 years ·
    Livres petite q

    milierivarer

    • Tout va mieux, j'ai fini par tourner la page, même si oui, j'ai rechuté dans une autre histoire haha.
      Je pense que beaucoup souffrent comme nous, certaines s'en sortent sûrement mieux, moi j'ai mes textes pour m'aider et crois moi, ça fait un bien fou

      · Ago almost 5 years ·
      Largea

      lune-noire

  • i c what u mean

    · Ago over 5 years ·
    Default user

    Hi Wen

Report this text