Elle a ce lent regard...

Emmanuel Rastouil

Elle a ce lent regard, un rien mélancolique,

Qui cherche à se poser, comme tombé des cieux,

Puisant un vert limpide à la source des dieux,

Il vous fige à l’instant d’un poison magnifique.

Son cheveu de jais noir offre un charme ibérique

A son teint blanc de lait créant contraste au mieux,

Ses gestes élégants ruinent tout rêve pieux

Dans un élan de grâce et de tristesse uniques.

Son mari la regarde et semble résigné.

Peut-être son amour, déjà, s’est éloigné

Des fièvres du début ? Il a peur de comprendre…

Que seul un ange au ciel peut retenir sa main

Et qu’il est vain et fou de tenter de se pendre :

La belle n’entend pas la douleur de l’humain !

Report this text