Elle a passé la jeune fille

Alice Gauguin

Elle a passé la jeune fille au teint pâle
Ne trouvant pas son mal au milieu de ses larmes
Animales

Elle a passé la jeune fille du calvaire
Sans jamais regard fier
Son allure meurtrière

Elle est venue la jeune femme au teint pâle
Sa jeunesse non finie, toujours à l'agonie
Toujours sa peine brutale

Et quelque soit son âge
Elle cherche le secours
Cette issue de recours
Pour conjurer l'adage

Report this text