Enfant de la sous France

Hyacinthe Viroulaud

Enfant de la sous France, merci maman merci papa

Grace à vous,  amour et présence sous votre toit

Je suis devenu  grand, citoyen avec des droits

Côtoyant toujours la France d'en bas

Jour âpres jour j'avance d'un pas pour vous

Un petit pas pour nous

Mais un grand pas pour ceux que nous sommes

Des hommes qui veulent avancer et grandir

Je vais de l'avant, merci encore à mes parents

De m'avoir appris à souffrir

Comme personne

Que la vie c'est des remparts qu'il faut gravir

Des préjugés, jugés par des gens qui ne nous connaissent pas

Des femmes et des hommes qui  prétendent  nous avoir offert un refuge

Nous soupçonnant  maintenant du présent déluge

Et pourtant une tempête ne vient pas que dans bas, Kerviel te le dira 

La tornade se fait par un mauvais vent venant du ciel

Bien haut, la ou siège le conseil

La ou le temps est maussade

Les dieux y séjournant, ou appelle les,  si tu veux les puissants

Peut importe l'image que l'on  nous donnera

On se battra, le combat ouvrira toujours le débat

Un jour tu comprendras

On veut juste marcher avec vous

Cote à cote pas après pas

 Pour ce monde un peu fou  

Remplis de lois ou tu ne peux pas

Te couvrir de ce qui te plait,

D'une kipa, bonnet

Ou d'une djellaba etc……….

Pour que ce monde se recentre sur  des problèmes bien  plus profonds que ça 

Un jour on avancera tous ensemble, un jour on y arrivera

Si nos dieux nous rassemble et ne nous divise pas

Comme ils disent las bas : Inchallah

 

 

Enfant d'en bas, je vois l'avenir de la France en haut

Enfant d'un milieu différent, issu de racines de pays chaud

Un combat n'est jamais perdu

Je garde la tête haute, je donnerais de ma voix, ne baisserais pas les bras

Pour que mes enfants se battent  après ça

Dans un monde  auquel on a cru

Et qu'à leur tour me disent un truc comme :

 

« Merci maman merci papa »

Report this text