ENLUMINURES 2

Pierre Scanzano

Et si c'était vrai ?

Je te voyais désespérée nue et fragile ma libelulle bleue   En mon espace clos   puis en sortir de mes yeux comme une goutte de rosée chaude   et là  d'un saut superbe  franchir l'herbe fraîche des nuages et les champs semés de braises rougeoyantes  faites de coquelicots éventés par la majestueuse houle dorée de blés mûrs   Tel un océan d'écume et de bras verts aux mille tonnerres   allant se fracasser la carcasse déjà pas mal défoncée  contre la muraille rocheuse de la nuit profonde...  Nuit étoilée d'arachnides tremblantes  tissant un réseau lumineux   lui-même éclairé par un puissant geyser de pleine lune   Vigie  déjà clouée  mise en bière au-dessus de la ville blanche tentaculaire  à peine assoupie  avant le roulis des jours...  Aube son arc et ses marcottages réussis entre le terreau de l'humanité et les agrions des rêves  simplement éclos pour le séisme de la vie   et le long fleuve de la mort  aussi...

Report this text