Et si la fenêtre avait été fermée ...

dimir-na

Texte protégé

Elle, si douce, sous les ailes des apollons papillons, oralise son élévation, passée de femme à déesse , envole ses sentiments, son envergure miracle d'amour.

Elle, aussi tatouée, signée de mille baisers, sur ses bras ensoleillés, pastelle ce rêve de chair, ce prince à la couronne étoilée, au coeur écrin Vice-roi, au corps souverain de sa beauté charmée.

Elle, renée en Diane, elle aux cheveux sondes d'un pur souffle, elle houri de divines lettres, elle l'épouse l'être, le sage, le sage au langage de fleurs.


                              Hommage avant l'heure des chenilles


                                            Tendresse chrysalides, Dimir-na


P.S : Afin d'aider à la compréhension du texte, Apollon, Vice-roi et Diane faisaient partie des papillons préférés de Nabokov...

Une houri est une vierge du paradis promise aux croyants vertueux...

    

                                                              




Report this text