et si vous alliez tous vous faire bien profond, hein?

eukaryot

qu'ils crèvent tous, les fous anathèmes vus dans nos rêves, qu'ils crèvent, sidaiques merdeux au bout de ma bite, qu'ils crèvent s'en aillent parce que j'ai une batte et un flingue et une bouteille pour leur faire l'amour dedans pour de vrai, qu'ils crèvent tous, parce que demain c'est la fête et c'est l'ouvrage et c'est le premier soir, et qu'ils crèvent tous à ne plus comprendre à ne jamais deviner toujours amenés, toujours la becquées et ils sont fatiguants  et j'ai une batte pour apprendre et qu'ils crèvent, qu'ils crèvent parce qu'il faut le silence, il faut le vrai silence, celui où nous trouvons nos rivages embrumés, trois fois trois litres, trois cubis magiques qu'ils ne peuvent boire, qu'ils crèvent à chercher les fascicules et la paix de passage, de travers parce que notre monde est en biais notre monde est beau sous la batte et qu'ils crèvent, ce soir j'ai faim

Report this text