Éthylotest

Thibaut Kuttler

Lorsque les repentirs voraces agrémentent les cocktails bas de gamme

Sans cesse, m'apparaît cet hologramme

Une illusion à l'alcool tonifié

Un regretté songe singé


Une ombre

Tamisée Sous les lunes électroniques

Cette pénombre

S'abrite en mon amoureuse pompe sphérique


Mes yeux à la perception cavalière et transie

Croise votre carillonneuse chevelure

Et votre pâleur perlée d'écume

Issus de la cacophonie des corps

Tumultuants


Mais déjà le nuage se déchire

Arrachant le lyrisme de ses banalités

La boisson s'érige un empire

Et les remords en plein torse nous sont persécutés


Le poète défectueux devient ivrogne

Et de son désespoir limpide à la main

Additionne le monde

Au prix de ses consommations

Report this text