Extérior

Rythm & Poetry

L'inspiration me vient, la plume me démange
envie de noircir la feuille, certains trucs me dérangent,
sentiment de démence, la vie perds son sens
j'veux gratter quelques rimes, pour évacuer l'indifférence

qui me tue à petit feu, depuis quelques années
pourtant je fais de mon mieux, mais trop mis de coté,
alors maintenant j'écris, j'rappe, pour extérioriser
j'vais faire quelque chose de délicat, parler de mon passé

j'ai grandi dans un coin paisible, entre mer et terre
que j'pensais à l'écart de c'monde, entre mort et vie terne
ensuite l'adolescence se pointe, une sorte de désillusion
quitter un monde de paix, pour un sans pitié sans pardon

on tombe de haut, je te regarde d'en bas
ici un vent glacial souffle, j'veux revenir sur mes pas
mon âme meurtrie souffre, déçue de c'monde où rien n'va
ma prose s'unie, à cette prod qui m'tends les bras

C'soir c'est l'coup d'gueule, le p'tit truc qui fait qu'ça explose
besoin d'rager, retranscrire tout ça en proses
Faut que j'craque, ma plume déborde de toutes ses choses
Amène un beat, j'ai d'jà l'bic, c'est maintenant que j'ose,

De simples mots, suffisent à t'assassiner
si l'savoir est une arme, j'ai plus d'une cartouche dans l'barillet
j'kick ça propre, j'me fais plaiz, pas d'reconnaissance dans l'but de rapper
je reste humble, pas d'grosse tête, j'vide mon sac pour m'défouler

J'peux plus vivre dans cette enveloppe, qu'on m'a imposé
Société cadrée, par une hiérarchie posée,
profitent de leur butin, sous parachute doré,
certains plantent leur prochain pour arriver au sommet,

La colère me fait dire des obsénités, j'avoue
prévues pour t'choquer, ces rimes poussent à bout
les consciences faut-il atteindre, pour voir le monde debout ?
M'fin bon, c'qui est à craindre, c'les moutons par dessus tout...

Habitués à la docilité, depuis la naissance,
Façonnés, rangés, depuis longtemps dénués de sens,
Sans l'once d'une rébellion, obéissent à la puissance,
des hauts-lieux bien posés, qui pataugent dans l'aisance,

j'ai l'besoin de balancer, c'que j'ressens en ce moment,
un tournant d'ma vie arrive, je le sens c'est important,
en écrivant je n'm'attends pas, à voir du monde devant,
ou même derrière moi, le matin en m'levant,

je m'applique, j'réfléchis, j'veux faire les choses bien,
tout ça m'vient du coeur, il n'y aura pas d'refrain,
ma plume s'aiguise, elle ne sens pas la fin,
je n'fais que commencer,je ne finirais pas demain.


~13/08/2017

Report this text