Faisons le Paris qu'on s'Aime

odysseehumaine

Sur la Place de l'Harmonie http://odysseehumaine.com/2015/11/14/prayforparis-sur-la-place-de-lharmonie/

Faisons le Paris qu'on s'Aime
Sur la Place de l'Harmoni
e

De la haine aux « je t'aime »
De la peine dans les veines,
En cette fin de semaine,
La paix telle une aubaine.

Des anges qui se promènent
Sur des corps par centaines,
La foi pour dire « amen »,
Les drapeaux sont en berne.

Une attaque si soudaine,
Cimetières, chrysanthèmes,
Des larmes pleuvent dans la Seine
Vers le jardin d'Eden.

Appelons à l'entraide,
Notre famille humaine,
Loin des flammes inhumaines,
A vos âmes citoyennes !

Compassion que l'on sème,
L'émotion que l'on s'aime,
Une nation qui se lève,
L'amour seul nous libère.

Dans la sève de nos rêves,
Non, jamais, on ne cède,
Pardon spirituel
Des lumières éternelles.

Le Ciel Père, la Terre Mère,
Qui résistent aux colères,
Certitudes volontaires,
La source de nos problèmes ?

Un élan fraternel,
Une colombe arc-en-ciel,
Les deux camps sur ses ailes,
S'envolent ensemble sur elle.

En fait, nous sommes pareils,
Mêmes rancœurs, mêmes rengaines,
Adversaires et tandems,
Dans nos peurs et nos peines.

L'avenir c'est « l'EntrAime »,
Adam, Allah et Eve,
Nos enfants se souviennent,
En choeur quand on s'élève.

La conscience mutuelle
Est ce qui nous éclaire
Et seule la haine règne
Avant qu'on se comprenne.

A nos frères de lumières,
Cet appel dans les airs,
Co-naître chacun nos rêves,
Peut-être sont-ils les mêmes ?

Paradis ou enfer,
Qu'est-ce qu'on en a à faire?
C'est la vie sur cette Terre
Qui veut la paix sur Terre.

Kamikaze, es-tu fier?
A l'aune de tes prières,
Tuer un frère sur Terre,
N'est pas acte qui libère.

Voici donc quelques vers,
Des pleurs sur une cuillère,
Thé vertueux d'éveil,
Embrassons-nous quand m'aime.

Regarde le temps qu'on perd
A se battre entre frères,
Amour, joie et eau fraîche,
La vie est courte mais belle.

Si le monde va-t-en guerre
Alors chacun va perdre,
Même nos pères et nos mères,
Le fruit de nos prunelles.

Une bouteille à la mer
Dans la paix-nombre éclaire,
Vivre ensemble et sagesse
Sur une barque qui nous berce.

Des allées parisiennes
A nos deux hémisphères,
Que la paix prolifère
Au coeur de notre Terre.

Nos libertés s'arrêtent
Quand recommencent les tiennes.
Dans la joie qu'on célèbre,
Faisons le Paris qu'on s'Aime.

Imaginons ensemble un art de vivre réuni
Pour en finir aujourd'hui avec la barbarie
Et que nos ennemis deviennent nos amis,
Un jour, sur la Place de l'Harmonie.

Une bougie pour Paris.

Vincent Avanzi

  • Une bouteille à la mer ...Dans la paix-nombre éclaire... Très beau texte ! J'aime votre Tour Eiffel !

    · Ago over 4 years ·
    Louve blanche

    Louve

Report this text