Faites Entrer L'accusé (La terroriste du voisinage)

stockholmsyndrom

Nous sommes le 13 février 2017 dans le salon des Le Guennec. Baltazar est sur le canapé. Après une dure journée de labeur à attendre un appel inespéré de Pôle Emploi et à jouer au poker en ligne pour tenter de subvenir à la pérennité de sa famille, il décide de s'octroyer un moment de détente en buvant une dizaine de bières tout en regardant Cyril Hanouna trouer son slip en direct à la télévision. 
Rien alors à ce moment-là ne laisse présager la venue d'une mauvaise nouvelle et pourtant, en rentrant des courses, sa femme le réprimande:
- Mais bordel Baltazar qu'est ce que tu fous étalé sur le divan putain de grosse larve, va te changer, ce soir c'est la fête des voisins!
C'est un jour important pour sa femme José qui tient à entretenir le contact social avec ses congénères, mais pour Baltazar il en est tout autre, il lui rétorque qu'il ne peut pas sentir ces têtes de con et qu'il serait préférable qu'il reste à la maison à regarder Lyon-marseille pour éviter de les trucider, sans compter que sa chemise le boudine, qu'il a l'air d'une chipolata et donc qu'il ne peut pas y aller comme ça. 
Sa femme alors le menace, si tu viens pas avec moi je te quitte, j'embarque les gosses, la Ps4 et je dévoile la vérité à tout le monde, tu sais, pour ta p'tite bite. 
Baltazar accepte, non sans mal, car il n'est rien sans sa Playstation. Il enfile alors une chemise et José se rase la moustache et le thorax pour l'occasion afin de se vêtir de sa robe décolletée qui laisse entrevoir son tatouage de Cristiano Ronaldo, puis les deux tourtereaux sortent sur le palier. Cette année le repas se passe dans l'appartement d'en face, chez Bernard et Brigitte Morin. Comme il en est la coutume chaque année, les invités se doivent d'emmener chacun un plat, Baltazar se remémore la fois où Morin était arrivé chez lui avec de la morue et du boudin en regardant sa femme José droit dans les yeux et se souvient avoir eu du mal à avaler la pilule, et même s'il est conscient que sa femme ressemble plus à Sébastien Chabal qu'à Kate Moss, ce soir, il a décidé de se venger. Il sonne à la porte des Morin. 
Aaaaah Le Guennec! On n'attendait plus que toi mon salaud! Dis donc tu t'es déguisé en chipolata? C'est pas soirée carnaval waarf waaarf waaarf oh oh. Brigitte! Viens voir ça, on a une chipolata humaine sur le palier waarf waarf. José... vous êtes toute en... beauté... 
Merci hihi.
Brigitte les salue et Baltazar tend les victuailles à ses hôtes d'un soir:
- J'espère que vous aimez la GROSSE COCHONNE.
Ooooh ouiiiiii répond Brigitte pendant que Bernard acquiesce un rictus malfaisant, puis tout ce petit monde rejoins le salon pour y retrouver les autres invités. 
Il y a là Kader et Fatima El Karkouri, les voisins du dessus, puis les (....), le couple de muets de l'immeuble. Tout le monde semble faire la gueule alors pour détendre un peu l'atmosphère, Bernard fait deux, trois blagues de Jean Marie Bigard, en vain, d'autant plus que les braillements à répétition du nouveau-né des Morin ajoute à l'ambiance de merde des nuisances sonores insupportables: 
- Bordel Brigitte j't'avais dit qu'on aurait dû le laisser dans l'congelo le mioche aha waarf, s'exclame Bernard avant d'embreiller sur une autre vanne:
En tout cas vu c'qui braille, c'est pas le rejeton des (....), waarf waarf.
Kader en profite pour complimenter Brigitte sur sa ligne parfaite malgré sa récente grossesse et tout le monde lui emboîte le pas, elle se lève alors pas peu fière en exposant tout le matos et Bernard semble satisfait de voir la salive couler sur les lèvres de tous les mâles présents.
L'apéritif se passe et il est temps de passer à table. 
Ce sont les (....) qui ont concoctés l'entrée, vraisemblablement une soupe aux vermicelles, mais que l'on appellera la mise en bouche mystère, les ( ) ayant préféré ne pas se prononcer sur l'intitulé de leur recette. On commence avec les premières bectées, la tension est palpable et il paraît bien évidemment que tout le monde se déteste, on entendrait les mouches voler si les sluuuuuuuuurp à répétition et les braillements du gosse n'étaient pas là pour recouvrir le silence ambiant. La soupe est dégueulasse, ce qui permet de délier quelques langues, hum excellent cette mise en bouche, oh oui, vraiment, ça ravi nos papilles, bien vrai, ( ... ..... ....), ah, vraiment? Et bien alors chapeau, et blablabla et blablabla.
Les échanges deviennent peu à peu courtois et variés, mais tout bascule alors quand Bernard présente le plat de résistance que Baltazar et José ont emmenés, car Kader prend ça pour un affront:
- Tu t'fous d'ma gueule Le Guennec?!
- Pardon? Je...
- J'ai une tête à manger du porc?
Bernard indique alors à Kader sur un ton ironique que ce qu'il a devant les yeux n'est pas du porc mais plutôt de la cochonne en faisant un clin d'oeil à Baltazar.
- On s'paye ma gueule les fachos??! Du porc où d'la cochonne j'en bouffe pas, c'est clair???
Baltazar riposte en répondant à Kader que ça n'a pourtant pas l'air de le gêner quand il bouffe la chatte de Brigitte quand Bernard est au boulot en décorant ce dernier de cocu en chef de l'immeuble, à partir de là, tout partira en vrille: 
- Je suis p'tet cocu mais chui pas un Putain de branleur au chômage!
- Euuuh.. Ouais! Il a raison! T'es un branleur, facho d'Breton!
- Kader ci quoua si coun'ri starfoulah sir li coran d'la Mecque j'vi t'giflié en public!
- TA GUEULE TOI! 
- Arrête ton char Bernard, t'es caissier à Auchan j'gagne plus que toi à rien foutre!
- ( !!!)
- TA GUEULE TOI!!!
- TA FEMME C'EST UNE PUTE BERNARD!
- AH OUAIS? LA TIENNE Y'A PAS DE RISQUE QU'ELLE TAPINE! T'AS VU SA TRONCHE?!! ON SAIT MÊME PAS C'EST QUI QUI TIENS QUI QUAND ELLE SORT LES POUBELLES!!!!
- MAIS TU T'ES VU GROS BEAUF!!!
- JE N'VOUS PERMETS PAS JE N'SUIS PAS UNE
- TA GUEULE TOI!!!
- ELLE A RAISON! RESPECTEZ LÀ!!!
- ( ... :( )
- QU'EST CE QU'IL A COUSCOUS?! IL VEUT BAISER MA FEMME C'EST ÇA?!! TU BAISES MA FEMME?! HEIN? TU BAISES MA FEMME??!!!
- BIENSÛR QUE JE LA BAISE, ET MÊME QU'ELLE PRÉFÈRE LA MERGUEZ QUE TA KNAKI BALL CONNARD!!!!
- OH PUTAIN J'VAIS M'LE FAIRE!!!!!!

Bernard saute alors sur Kader. S'en suit alors l'horreur, une bagarre générale éclate et tout le monde se rue au sol mis à part Fatima en train de prier les genoux au sol pour que Allah lui vienne en aide et le bébé, toujours en train de chialer. Eux seuls survivront au massacre que les journaux appelleront plus tard petit meurtre entre voisins, pour faire un brin hollywoodiens. La police retrouvera les six corps sans vie empilés comme un Tetris, une découverte macabre qui reste encore dans les mémoires des agents présents ce jour là.

Fatima devra répondre de six homicides volontaires liés à un attentat terroriste et héritera pour sentence de la prison à perpétuité. 
Le bébé quant à lui se fera questionner mais décidera de garder le silence sur cette sombre affaire. Il sera dans le doute rendu coupable de complicité envers une organisation terroriste, mais ne fera pas de prison compte tenue de son jeune âge, toutefois, il sera dans l'obligation de se déradicaliser dans les plus brefs délais sous peine de sanctions financière rendue par la justice.

Ils sont à ce jour hors d'état de nuire et même si les chaumières de France peuvent encore couler des nuits paisibles, il reste encore des questions qui demeurent sans réponses.

Pourquoi les mioches braillent tout le temps? 
Qu'est ce que les El Karkouri avaient prévu pour le dessert?
Qui s'en fout ?

Des questions qui, soyez en convaincus, demeurent en secret dans les adages du temps.

Report this text