femmes

Claude Van Hoeymissen

Il faut dire que bien souvent

on ne retient que le mal aux dents

que ces expériences nous laissent

comme un coup de pied aux fesses

Mais il faut se souvenir

que rien n’est pire

que les croyances véhiculées

par tous ces penseurs éculés

Qui n’ont en fin de compte

d’autres buts que préserver

leurs mesquines tranquillités

A l’abri de toute honte

Par des siècles de bons sentiments

ils ont érigé un mur de béton

creusé  des fossés profonds

les protégeant de tout changement!

Les livres sacrés à la main

La morale comme justificatif

A toute évolution, rétifs

La femme c’est le vilain.

Le démon a mis sur notre chemin

cet être roué ne pensant qu’au mal

rien n’est pire pour le mâle

que des sirènes, le chant sibyllin.


Report this text