Un été, à Paris,Foudroyée.

eclectik-girl

Concours de nouvelle, en 100 mots et 600 caractères maximum.

Un été, à Paris.
Il avait pourtant un visage renfrogné. Certainement celui des mauvais jours. Ca devait lui coûter d’appuyer sur les pédales pour avancer.
Et malgré tout, il était beau.

Il m’a vue je crois et c’est au moment où nos regard se sont croisés, que mon estomac s’est crispé.
C’est ça, le fameux coup de foudre ?

Une simple crampe d’estomac ?
Le rouge qui monte aux joues et l’irrépressible besoin de le revoir ?...

Si oui, alors je viens d’être foudroyée…
Je pressens qu’hélas, je ne le reverrais jamais.
Je prends le train, ce soir.

Rejoindre mon futur mari…

Report this text