FOUR DOLLY

Jeff Legrand (Djeff)

Et voilà, le grand jour où je présente mon nouveau roman est arrivé ! Quoi de mieux que les premières lignes pour le découvrir ? À vos commentaires, prêts, lisez !

Kevin ne sait pas encore comment, mais un jour il sera riche et célèbre. Il commence à avoir une petite notoriété grâce à ses vidéos. Plus de quatre cents personnes le suivent sur Youtube, c'est dire. Son plus gros succès est une scène où ses amis et lui forment une chaine pour se faire passer le courant d'une clôture électrique, sous les regards interrogateurs de quelques vaches. Près de soixante milles vues, un premier pas dans le grand monde.

Mais Kevin grandit. Il va avoir vingt-quatre ans et a besoin du projet qui va enfin le faire connaître de tous. Après une école de commerce post-bac, il est commercial dans une boutique de téléphonie mobile. Une planque qui lui permet d'avoir du temps pour trouver l'Idée. Assis à son bureau, il colle les post-it à son mur, chacun étant une inspiration susceptible de lui donner accès au Nirvana. Le patchwork jaune bleu rose est impressionnant, compréhensible de lui seul. Le sérieux qu'il met dans sa réflexion est autant un signe d'intelligence que de folie. Ou de pugnacité, en fonction du point de vu. Ses potes l'aiment et s'amusent à le soutenir. Pour eux c'est déjà une vedette. Nancy est une petite ville et ses multiples activités lui ont garanti un socle de réputation indiscutable. De ses vidéos à NoxNox, son groupe de Rap, en passant par ses happenings réguliers, il lui est arrivé d'être reconnu au Rock Café, son QG. Son nom trône encore en tête des tableaux des scores du flipper et de la borne d'arcade. Nouvel preuve de son indéniable potentiel.

Le projet de sa vie, c'est Lionel Chamoulaud qui va le lui inspirer, un matin de Jeux Olympiques à Sotchi. Scotché devant sa télévision, Kevin encourage sans ménagement l'ensemble de la délégation française. Après une superbe course de biathlon, l'antenne passe à une nouvelle épreuve : le curling. L'équipe nationale n'a pas réussi à se qualifier. Lionel de préciser qu'il est difficile d'exister dans cette discipline vu le faible nombre de licenciés dans l'hexagone. « Ce sport est pourtant phare en Scandinavie et au Canada, où les joueurs sont de véritables stars ! ». N'en jette plus Lionel, Kevin commence à trembler. L'excitation parcourt son corps dans un frisson qui lui hérisse le poil. C'est du sérieux, l'évidence bétonne sa conviction dans l'instant. Kevin fonce dans son bureau et fait place nette sur son mur, rangeant tous les post-it obsolètes dans son classeur. Recherches Google. « Règles Curling ». « Equipe de France Curling ». « Club Curling Paris ». « Star Curling ». La mosaïque redonne vie à ce mur vidé de ses précédents locataires. Pendant plus de quatre heures, Kevin prend des notes, grogne, sourit, exulte. Cette fois ça y est, il tient le projet qui va le placer sous les projecteurs. Comme souvent, tout s'écrit très vite dans son cerveau brillant. L'idée n'est pas simple à mettre en place mais quel potentiel. Il va devoir monter une équipe de confiance à la motivation sans faille pour réaliser ce nouvel objectif. Fred, Phil, Jules et Manu sont ses amis d'enfances. Ils ont tous grandis à Seichamps, petite ville de la grande banlieue nancéienne. Dans un lotissement entouré de champs et d'exploitations agricoles, la liberté et la sécurité que cet environnement leur a offert avait forgé des liens solides, à l'épreuve du temps. Inséparables, ils avaient tout découvert et expérimenté ensemble. Leur pucelage avait été pris par la même cougar, un jour d'été 2008, alors qu'ils l'observaient se faire bronzer nue dans son jardin. Leur groupe de rap avait eu ses groupies, les vingt mêmes personnes que l'on retrouvait dans chaque bar dans lesquels ils jouaient. Même dans leur école de commerce, ils étaient indissociables, occupant les derniers rangs de la promo. Non pas qu'ils étaient bêtes, mais ils donnaient leur priorité à la vie et ses abus. Á tel point que Fred, quelques années plus tard, n'avait pas été reconnu par leur ex professeur de comptabilité lors d'une rencontre d'anciens élèves. Il n'avait jamais mis les pieds à ses cours, ceci expliquant cela. Kevin le sait, la folie sera possible si ils le suivent. Il leur envoie un sms : « Annulez tout ce que vous aviez de prévu ce soir. Rendez-vous chez moi à 20h. C'est énorme, vous allez me bénir ! ».


Il s'agit ici de la première mouture de la première partie du premier chapitre. Autant de premier pour vous dire que la réécriture est en cours, 350000 signes attendent d'être triturés !

Pour découvrir la suite, rendez-vous sur mon site et mes espaces sociaux :

http://jefflegrand.wordpress.com/

https://www.facebook.com/Djefflegrand

https://twitter.com/

Report this text