Franc parler

mysteriousme

"Tout peut s'arrêter, tu vois..."

"Tout peut être anéanti, détruit, réduit à poussière, comme ça, en un clin d'oeil !"

"Tout. Tout sauf la nature qui sait renaître de ses cendres."

"Oui un peut comme l'amour."

Elle continuait à palabrer. Seule. Toute seule.

Du fond de son fauteuil pas vraiment confortable, pas vraiment moelleux, voire plutôt collant, plutôt plastique, dans sa petite chambre de la maison de retraite parisienne.

"Et quand je dis tout peut renaître, j'en sais quelque chose !"

Seuls les bibelots étaient témoins de ce monologue, passifs grigris, spectateurs de tant d'intimité.

"Si seulement je savais encore tricoter !", se sermonna-t-elle en voyant son sac de pelotes à l'abandon.

Elle toussota. Plus pour rythmer sa journée que par réel enrouement.

Report this text