Haiyan

flopoupou

L'enfant frissonnait en voyant le bout de ciel bleu.  Comment ce morceau d'espoir pouvait survenir en plein chaos ? 

La pluie et le vent repartirent de plus belle. S'accrocher,  survivre. Sentir ses forces faiblir. Avoir ses mains tellement crispées qu'elles ne peuvent plus s'ouvrir. 

Les minutes qui semblent des heures, le vent et la pluie qui fouettent le visage. Rien, rien ne peut préparer à ça.

Haiyan vient de passer. L'enfant est vivant. Vient le temps de survivre maintenant. 

Report this text