Help

Anthony Dubourg

Regardes moi ! Regardes dans quel état je suis,
Un jour la mort m'aura, moi le rat naïf trompé par
La mort au rat, toi le poison qui me suit,
Qui grignote mon cerveau de part en part.
Ecoutes moi ! Écoutes celui que tu as rendu sourd
Tes pas sont les battements de mon cœur,
Arrêtes de marcher, laisse la mort prendre son tour
Ses pas séparent les parts de mon bonheur.
 
Détestes-moi ! Parce que je ne me battrais pas
Pour oublier la tristesse toujours présente du passé
Elle coule dans mes veines aux contours géants et glacés
Colorant mes larmes pourpres pour marquer à vie mon visage gras.
 
Libère moi ! Je ne peux me passer de ta voix
Dans mon cerveau malade et qui guide chacun de mes actes
Une tumeur qui s'balade et qu'aucun remède ne traque
Libère moi ! Pour que je puisse trouver ma voie.
Report this text