Il était...

helenac

Il était...

Une fin de jour

Un peu de sel

Comme à rebours

Le sort s’en mêle

Encore mon tour

Toujours cruel

Une coutume

Un vieil ami

A l’œil posthume

Qui me poursuit

Comme la brume

De ces bannis

Il était…

L’apaisement à mes errances

Le remède à toutes blessures

Ma seule et unique chance

Et ma plus belle écriture

Ce fut trop beau

Si doux aussi

Loin de tout mot

Tel le récit

Qui seul prévaut

En poésie

Mais bien trop court

Pour résister

Le cœur si lourd

Aux noires idées

Des fin d’amour

Des vœux brisés

Il était…

La plus belle des évidences

Le remède à toutes blessures

Ma seule et unique chance

Et ma plus belle écriture

La nuit s’étend

Pas d’autres issues

Et lentement

Loin de ta rue

Mon âme se rend

Se perd ma vue

Sachant ta main

Contre la sienne

Mes pleurs malins

A perdre haleine

Mieux vaut la fin

A trop de peine

Il sera...

Ma seule et unique chance

Bien plus qu’un baume au cœur

La réponses à mes errances

…et aussi ma plus grande douleur

Report this text