Incohérence

leto

Un aveugle ayant peur du noir, un muet ayant peur de s'exprimer.

Tu as peur de voir en face tes ridicules phobies, et pourtant ton courage est si grand. Je te vois comme Madame Curie et son mari. Mourir de tes découvertes, avec un prix nobel, c'est donc ça qui t'effraies ? 


La contradiction est le maître-mot de ce chaos.

Des mots indécents à l'image de ce monde insolent. Être humain, condamné à porter ce bonnet de cancre, le cancer te consumera jusqu'aux cendres.

J'ai tant peur que tu me quittes.

Le rouge et le noir du casino ne forment qu'un. Ayant tout perdu, je suis au bord du rooftop, dansant ivre mort. Brillant.

Tu me traverses une dernière fois l'esprit, avant la foutue balle de ce 9 mm. Je suis à moi seul les 7 pêchés capitaux. Je tourne 3 fois en rond dans ce cadre étouffant, de 4 murs étroit.

J'aperçois le nombre 23.


J'irai là où hurle le vent, emportant avec lui, le rire innocent des enfants. 

Au pays du soleil levant, je partirais les pieds devant, comme avant les poches avides d'argent.

Comme lassé de la seconde place, je ne vise plus l'argent. Les pieds de bronze marchant dans un désert d'or brûlant, j'avance pour te retrouver, mi amor.

Nous serons réunis pour l'éternité, jamais plus tu pourras m'échapper, tu es mon âme-sœur, ma place est auprès de toi jusqu'à la mort.

Report this text