Ineffable

anamelessperson

 

Pensant te parler, abruptement, je me cognes.

C'est un mur.

Un mur, dont les briques sont tes mots et le ciment ta voix.

Un mur qui parait si aisé à franchir mais si dur à démolir.

Mensonge, mensonge et, encore mensonge.

Me voilà si vulnérable, devant tes dires que je pensais indoutable.

Et quand devant toi, je ne suis plus là, tu changes.

Es tu deux personnes ?

Ou n'es tu personne ?

Suis je quelqu'un même ?

Ces questions qui frôlent mon esprit et l'affaiblissent ne semblent pas m'aider à me relever, et à affronter ce mur.

Je suis coincé entre tes dires, et la realité.

Et, à vrai dire, j'aimerai fuir.

Report this text