Je pars...

Fani Christine Ekome

Nous nous en irons bien un jour...


Je pars...


Les douze coups ont sonné, 

Le fil de laine brun a cassé,

Pas de réjouissances ce soir,

J'ai rendez-vous au purgatoire. 


Oui, je pars...


La brume s'est écartée de ma route

Pour laisser passer la lumière 

Dès demain sans aucun doute 

Je ne serai plus qu'un souvenir amer 


Souvenir, d'un être imparfait qui se parait d'atours 

Souvenir, d'un lâche qui avait peur d'être un héro 

D'un corps léger qui marchait d'un pas lourd

D'une voix de rossignol à qui il manquait les mots


Un vent frais m'enveloppe telle une étoffe glacée 

J'entends ralentir le tambour battant 

Mon souffle se fait rare et léger 

Un silence morbide s'installe en rampant 


Je pars...


Pourquoi moi,

Pourquoi maintenant, 

Pourquoi comme ça ?


Quelle importance ?


Il est l'heure,  pas de temps pour les remords 

Pas de place pour les regrets,

Il faut embrasser la mort

Aujourd'hui ou demain,  on ne sera jamais prêt 


Le ciel me paraît si proche maintenant 

Je sens les nuages caresser ma peau pâle 

Le vent murmure un air d'adieux 

Tandis que le ciel pleure que je m'en ailles 


Je pars...


Au revoir monde,

Tu m'auras porté sans te plaindre

Adieu maux, vous aurez hanté mes nuits

Adieu mon amour, tu auras sût voir au-delà de mes chaines

Ais pitié mon Dieu, j'ai péché par ennui


Je pars...

Report this text