Kill me: Chapitre 1

thepurestlove

J'arrive devant le building dans lequel se trouve mon studio de danse. C'est un grand bâtiment de 6 étages avec une façade d'un gris mat assez simple. En levant la tête, je remarque le logo de l'agence tout en haut de la façade. Ce dernier est vraiment imposant et ce n'est pas avec mon mètre septante que je vais me sentir plus grande !

Après avoir respiré un bon coup, je me décide à entrer. Je ne sais pas pourquoi mais à peine ai-je franchi le seuil de la porte que je ressens un stress. J'ai l'impression de revivre le moment où je suis rentrée dans l'école de danse pour mon audition quand je suis partie au Canada. Un des pires moment de ma vie mais aussi un des meilleurs.

A l'intérieur du bâtiment, la décoration est moderne et épurée ce qui donne un côté chaleureux quand l'on rentre. Il y a dans le hall deux canapé de cuir noir, une réception où se trouve une charmante jeune femme et derrière elle, deux portes d'ascenseur. Les murs quant à eux sont peints en blanc cassé et ornés de notes de musique ou de casque audio.

Je continue d'avancer en saluant la jeune femme de l'accueil et me poste en face des ascenseurs. Le temps que ce dernier arrive, j'entends des éclats de voix venant de l'entrée. Lorsque je tourne la tête, mon sang se glace instantanément.

Là, en face de moi, se trouve Lee Hayeon, je la reconnais à des kilomètres. Comment ne pas la reconnaître en même temps. Cette fille a été mon bourreau depuis l'école maternelle. Je la déteste ! Depuis que je suis enfant, on a toujours été dans la même classe et elle m'a toujours harcelée. J'étais heureuse d'avoir eu mon stage au Canada pour être loin d'elle et voilà que le jour où je commence le boulot, je tombe sur cette pimbêche.

Plus elle se rapproche et plus mon visage pique dangereusement vers le sol. Je suis quelqu'un de très fragile et je ne sais pas me défendre. Surtout avec elle qui m'attaque toujours sur la mort de mes parents ... J'essaye de jouer la dure quand elle est là mais je sais que au fond de moi j'ai envie de pleurer tellement ça me blesse. Je n'arrive toujours pas à passer au dessus de ce que j'ai vécu pendant toute cette période là.

Je profite que l'ascenseur soit là pour foncer dedans et appuyer sur le bouton de mon étage mais c'est sans compter sur ma chance puisque Hayeon rentre juste avant que les portes ne se referme et en plus elle est accompagnée de ... de Jun ? Qu'est-ce qu'il fait là ? Pourquoi est-ce qu'il traîne avec elle ?!

Des sentiments de rage et de tristesse m'envahissent. Je me souviens de lui me souriant et étant gentil en présence de mon frère pour ensuite le voir traîner avec Hayeon ! Je n'en reviens pas!Je me sens trahie par le fait qu'ils se côtoient.

« JiWoo ? » dit Jun en me reconnaissant. « C'est donc ici que tu travailles ! » dit-il souriant.

« Je rêve ... Lee JiWoo ! J'y crois pas tu a quand même réussi à devenir prof malgré tes compétences en danse ... » dit-elle en gloussant.

Sa remarque me fait serrer les poings et les dents. Je meurs d'envie de la frapper en plein dans le nez pour lui refaire le portrait. J'en rêve depuis tellement d'année que ça ne m'étonnerait pas qu'un jour mon poing s'en aille tout seul à la rencontre de sa frimousse de petite peste.

Je décide de l'ignorer et sors mon téléphone pour m'occuper tellement je suis mal à l'aise. Sauf que même ce dernier ne m'aide pas du tout à penser à autre chose et me donne encore plus envie de m'énerver.

En regardant du coin de l'oeil, je vois Jun lui lance un regard désapprobateur, comme s'il voulait prendre ma défense.

« Arrête Hayeon ça ne se fait pas » dit-il en fronçant les sourcils.

Je la vois hausser les épaules pour montrer qu'elle s'en fiche. Je profite de l'arrêt de l'ascenseur à mon étage pour m'échapper de cette cage de fer étouffante. Une fois assurée qu'ils soient partis, je m'arrête deux secondes le temps de reprendre mon souffle et pour me calmer un minimum avant d'aller donner cours.

*

Enfin une journée de boulot finie ! Quel bonheur de pouvoir danser et d'apprendre à d'autres personnes comment faire. Le partage avec les autres a toujours été quelque chose d'important pour moi et c'est pour cette raison que j'ai décidé d'en faire mon travail. J'aurai pu avoir la chance d'être danseuse professionnelle mais je n'ai pas eu envie d'être dégoûtée par ce que j'aime le plus.

Lorsque j'allume mon téléphone pour regarder l'heure je constate que j'ai 3 messages de mon frère me demandant de le rejoindre au après les cours parce qu'il fait une représentation. Ni une ni deux, je lui réponds en lui disant que je prends rapidement une douche, me change et que je serai là à l'heure.

Une fois le message envoyé, je me dépêche d'aller dans les douches des studios et quelle ne fut pas ma surprise d'y croiser Hayeon. Je décide de l'ignorer et de rentrer dans ma cabine. Je n'ai pas du tout envie de commencer à me prendre la tête avec elle sachant que je vais retrouver HyunKi plus tard.

Je fais couler l'eau le temps de me déshabiller et une fois prête, je me glisse sous le jet chaud de la douche. Je soupire de soulagement en entendant l'autre folle sortir et je me détends au contacte de la chaleur. Une douce sensation qui me permet de pouvoir enfin me relaxer à cent pour cent de cette journée forte en émotions.

L'air de rien, ce premier jour était quand même fatigant. Entre Hayeon qui m'énerve de grand matin et les élèves qui se sentent meilleurs que tout le monde, je n'ai pas trop eu l'occasion de me reposer.

Je me décide, à contre coeur, au bout de vingts minutes à sortir. Une fois séchée, je m'habille d'un jeans noir troué au niveau des genoux et de la cuisse, suivi d'un débardeur blanc et d'un blouson de cuir noir. Pour les chaussures, j'opte pour ma paire de DocMartens blanches préférée. Je me mets ensuite à mon maquillage. Discret mais séduisant.

Une fois fin prête, je me dépêche pour quitter building et prendre un taxi. Lorsque j'arrive à la sortie, je dis au revoir à la dame de l'accueil et ouvre la porte. En me dirigeant vers le trottoir, j'entends quelqu'un m'interpeller et c'est à ma grande surprise qu'en me retournant je tombe sur Jun.

« Tu viens voir notre représentation ce soir ? » sourit-il en prenant le temps de me regarder. « Si tu veux je peux t'y conduire se sera plus simple pour toi ! » dit-il en attrapant mon poignet.

Il n'a même pas attendu ma réponse qu'il est déjà entrain de marcher avec moi en direction du parking ! Je me renfrogne, n'aimant pas trop les contacts physiques, et essaye de libérer mon poignet de l'emprise de sa main mais c'est sans compter sur ma force de mouche.

Non mais je rêve ! Il se prend pour qui celui-là ?! Déjà, il traîne avec l'autre Hayeon et maintenant, il me force à aller en voiture avec lui ?! Et moi alors ?! Je suis assez folle pour ne pas le faire lâcher et pour obtempérer.

En arrivant devant sa voiture il me fait signe de monter, ce que je fais après une courte hésitation. Je ne le connais pas vraiment et c'est assez dangereux de monter dans la voiture de quelqu'un que l'on connaît à peine !

Bon JiWoo reste calme dis toi qu'elle est pas mal la voiture. Une superbe Audi noire avec des sièges en cuir ! Je n'ai pas trop de quoi me plaindre en vérité c'est juste que je suis hyper suspicieuse, sachant en plus qu'il s'entend très bien avec l'autre peste, de ce que j'ai pu voir.

*

Le trajet en voiture avec Jun s'est assez bien passé. Il m'a posé des questions sur mes stages au Canada, comment c'était et si ça n'avait pas été trop dur. Puis est venu mon tour de lui poser des questions et ma fichue curiosité ne l'a pas épargné. Rien que d'y repenser, j'en ris.

Je lui ai posé plein de questions qui m'ont aidées à répondre à plein de choses. Par exemple sa passion est la guitare avant la danse, parce que la guitare lui permet d'être lui-même mais que la danse lui permet de se vider l'esprit. Et puis est venue la question de la voiture. Je pensais qu'il allait mal le prendre mais il m'a juste dit que c'est avec l'héritage de son père qu'il a pu se permettre d'acheter une Audi.

Au final, j'ai beaucoup apprécié sa compagnie et je me suis un peu calmée au sujet de ce qu'il s'est passé dans la matinée. Jun est quelqu'un de bien au final et qui ne se vante pas de ce qu'il a. Au contraire, il a l'air un peu gêné d'avoir tout ça.

Une fois garés, nous sommes sortis de la voiture et nous sommes dirigé vers l'entrée du bar. A l'intérieur, Jun s'est excusé et est parti en coulisse. J'en ai profité pour aller vite me trouver une place proche de la scène afin de les voir au mieux.

A peine me suis-je assise que les lumières principales s'éteignent pour que seule la scène soit éclairée. Je souris en voyant mon frère, se tenant debout fièrement devant tout le monde. Lorsque les premières notes de guitares se font entendre, un frisson parcours mon épine dorsal.

Mon regard se glisse alors sur les doigts de Jun. Il a une façon de les glisser sur les cordes tout à fait enivrante.

*

Pendant toute la représentation, mon regard n'a su se détacher de Jun en train de jouer de la guitare. La façon dont ses doigts bougaient était juste extraordinaire et fascinante. Et puis son visage quand il joue, c'est une autre personne ! A croire qu'il a deux personnalités tellement le Jun en dehors est souriant et celui sur scène est sérieux ...

A la fin, j'accours les rejoindre en coulisse pour aller boire un verre avec eux et pour fêter mon retour en Corée du Sud. A ma grande surprise, Hayeon est présente et collée à Jun comme ce matin dans l'ascenseur. Une vraie sangsue cette fille ! Je roule des yeux tellement elle m'exaspère et décide d'aller directement vers mon frère pour le féliciter .

« C'était vraiment super beau tu es devenu encore meilleur ! » dis-je en souriant. « Tu m'épateras toujours !»

« N'abuse pas non plus, je ne suis pas si exceptionnel que ça ! » dit-il en riant. « Je ne suis qu'un amateur. »

Je glousse et lui donne une petite tape sur l'épaule pour lui montrer qu'il raconte des bêtises. Mon frère manque cruellement de confiance en lui alors qu'il a un potentiel de dingue. Ce n'est vraiment pas facile tous les jours pour lui mais il s'en sort bien finalement. Il m'a toujours soutenue dans les moments difficiles pour moi à la mort de nos parents. Il en a oublié de prendre soin de lui et voilà pourquoi il est devenu comme ça ...

HyunKi me tend un verre et demande à tout le monde de porter un toast à leur prestation et à mon retour parmi eux. Je souris face à cette petite attention qu'il a eu envers moi mais ça n'empêche pas ma mauvaise humeur de refaire surface lorsque j'entends le gloussement désagréable de Hayeon.

Pour éviter d'y penser je décide de boire mon verre cul sec et d'en reprendre un deuxième et un troisième auquel je réserve le même sort que le premier. Je sens doucement mon esprit s'embrumer pendant que Jun commence à venir parler à mon frère. Je ne prête pas attention à leur conversation et me sers un quatrième verre ... Celui de trop. N'ayant pas une bonne tolérance à l'alcool, je commence à sentir mon corps fourmiller et d'un coup, le trou noir.

Report this text