La confinerie.(1)

effect

Notre maison était si grande, que de lui tirer ne serait-ce qu'un instant ses volets, demandait une sorte de courage et d'enthousiasme.

Jour 3.

Depuis que Betty et moi vivons par obligation en quintaine, l'un sur l'autre, les chats se doutent de quelque chose: nos nuits sont plus longues, et nos réveils ressemblent à des dimanches matin.

D'ordinaire, le dimanche matin, Betty enfile une tenue de jogging et zigzague de convalescence encore lunaire entre les minous, tout en bâillant et psalmodiant  jusqu'au bas de l'escalier :

 « Manger mimis ? Manger mimis ? »

L'expression 'Manger mimis' venant de la contraction d'une association d'images, où la faim aurait la forme d' une gamelle à chats, et où les mimis seraient la représentation de leur activité principale envers leurs maîtres, et ce, depuis l'heure de lever du soleil.

Au moment du petit-déjeuner, quand Betty recouvre ses esprits et que le miel se dépose sur sa tartine, elle attaque déjà sur la vie par tout un tas de commentaires:

 - Mon chéri, faudrait penser à décrocheter les volets ! T'as vu à qu'elle heure on émerge ce jeudi ? Presque midi ! Même en faisant semblant, les voisins pourraient croire qu'on est mort ! Et t'as vu les chats ? Pendant plus de 3 heures ils ont coulé du nez sur la couette en faisant de la patoune  ! On n'est pas dimanche ?

 - Écoute mon lapin, avec ce confinement, je ne sais plus quel jour on est ! Et puis comme du boulot on n'en a plus, à quoi bon se lever à 6h30 ? (oui d'habitude, je ne tire les volets de la chambre que les vendredis et samedis soirs. La semaine je les laisse ouverts pour que l'aube ne nous fasse oublier d'aller travailler et nourrir nos chats).


Quand nous avons acheté la maison, Betty m'avait bien fait comprendre que ce serait de ma corvée, les volets. On venait tout juste de signer le compromis de vente que déjà je recevais des estimations de coût sur les travaux :

 - C'est quoi ce devis de 25 000 € ma chérie ?

 - Ben c'est celui que j'ai fait faire pour les volets, mon cœur ! C'est pour les changer ! Ils seront tous roulant et électrique pour plus facilement les fermer ! T'as voulu une grande maison avec charme et 13 fenêtres, ben t'as la facture qui va avec !

 - Mais on va pas fermer tous les volets tous les soirs ! Et en plus ça va faire moche ces volets en plastique, ça va faire comme chez tout le monde ! Ceux qu'on a sont d'origine, tous en bois bien dur et d'époque ! C'est ce qui fait tout son charme à cette maison, ses volets des années 30 !

 - Ben ils seront pour ta gueule, alors !

Depuis ce jour, je me contente d'actionner simplement ceux de notre chambre, et puis comme on part de moins en moins en vacances à cause du crédit sur la baraque et de son anticipation, je me fous bien de fermer les autres ! Pour un jour ou deux, ça peut laisser croire aux voleurs qu'on est là quand on n'y est pas !

Avec les 25 000 balles j'ai préféré m'offrir une Mercedes 280 sl de 1970, et je roule depuis avec. Betty dit que je suis un sale égoïste, mais elle admet qu'elle est belle, que sa poignée de porte est douce et que son intérieur même si un peu confiné, reste copieux et délicat.

...


  • Les volets en bois c'est beau, mais c'est chiant. il n'y a pas que l'ouverture-fermeture il y a aussi le Bondex et depuis qu'il est à la flotte, c'est tous les ans, misère, je suis en plein dedans ! :o))

    · Ago 3 months ·
    Photo rv livre

    Hervé Lénervé

    • PS. 11 fenêtres, 3 portes, 1 baie vitrée. (j’ai compté) je n’en suis qu’à 25%. :o))

      · Ago 3 months ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

    • Ah toi aussi c'est pour ta gueule ? :)

      · Ago 3 months ·
      Philippe effect

      effect

    • Oh Yeah, bonne gens :o))

      · Ago 2 months ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

  • Confinés, plus question de jalousie !

    · Ago 3 months ·
    30ansagathe orig

    yl5

Report this text