La dame du salon de l'auto

le-fond-et-la-forme

Illustration d'une photo dans le cadre de l'exposition Images en Textes 2014

Vous savez quoi ?

J'm'ennuie

Plantée là comme une potiche

À côté de cette berline rutilante

Pour attirer les gens riches

J'm'ennuie.

Ces hommes sérieux en costume sombre

Qui me déshabillent du regard

Calculateur des financiers de l'ombre

M'ennuient.

Ils ne voient que mes jambes interminables

Et ma jupe... si courte,

Qu'elle leur paraît abordable

J'm'ennuie.

Moi qui rêvais de décapotables,

De cheval cabré, d'horizons ensablés,.

Je ne côtoie que cylindres bien huilés,

Carrosseries astiquées et cuirs lustrés.

Et, si un jour, un cow-boy

Au regard vert, cheveux au vent

M'enlevait avec sa vieille guimbarde

Je rangerais mes stilettos et ma jupe courte, 

Et le suivrais jusqu'au bout du monde...

Report this text