La fille qui voulait prendre son pied

ake

-Alors... ?

Je redoute ce moment.

Ce moment où après l'amour alors que je suis lovée dans ses bras il va me demander comment c'était. Ce n'est pas qu'il doute de lui c'est juste que depuis que je suis avec lui pas une fois, pas une seule fois je n'ai réussi à jouir.

Au début j'ai simulé mais le temps aidant je me suis lassée et vu que c'est un homme intelligent je lui ai expliqué que je n'y arrivais pas. Du coup on y travaille malgré tout je n'atteins pas l'extase. Je prends mon pied mais je n'arrive pas à toucher les étoiles et il faut avouer que ça me stresse. Pas avant, non avant je suis trop focalisée sur ce que nous faisons et le plaisir à venir pour penser au MOMENT.

Le moment qui est en train d'arriver.

Je me contente de baragouiner quelque chose d'incompréhensible en espérant qu'il n'insistera pas malheureusement.

-Ruby, je t'ai posé une question.

-Je ne vois pas quoi te dire, je pense que tu connais la réponse.

Il se retourne et s'éloigne de moi en grommelant. Mon cœur se serre et je me rapproche de lui.

-David, tu sais ça ne se force pas ce genre de choses il faut être patient.

-Ouais patient...

Je recule choquée par l'ironie que je sens dans sa voix.

-Pourquoi prends-tu ce ton ?

-Parce que ça fait un moment qu'on essaie et que j'en ai marre.

Il est assis maintenant, je regarde son dos. Il est tellement près que je pourrais le toucher et pourtant si loin.

-Je crois que tu es....frigide d'une certaine façon.

La surprise me laisse clouée sur le lit. Lorsque je réalise il s'est déjà évanoui. Sûrement rentré chez lui. C'est la première fois que j'ai un blanc pareil. Mais tu m'étonnes, après une déclaration choc de ce style je ne peux qu'être choquée !

Frigide ? Moi ? Non mais pour qui se prend-il ? Il croit que ça m'amuse de m'arrêter aux portes du Paradis ? De me sentir si proche de cet état de grâce sans pouvoir l'atteindre.

J'en ressors satisfaite mais frustrée ! Je veux connaître ce moment magique moi aussi ! Il n'a pas le droit de me lâcher ça et de se barrer comme si de rien était. Je suis une femme frigide hein ? On va voir ça !

Je vais commencer par faire des recherches. C'est ça  oui ! Des recherches sur l'orgasme féminin. Et puis je vais prendre deux jours de congé j'aurais besoin d'au moins ça...un pour essayer et y arriver et l'autre pour me reposer...ça tombe bien on est vendredi. Mon mec, si on peut encore l'appeler comme ça, est parti et j'ai du temps devant moi.

Premier site

L'orgasme féminin est un plaisir intense et foudroyant hein....le plus haut niveau de plaisir que peut ressentir un être humain.

Ce genre d'affirmation n'intensifie pas du tout mais pas du tout la frustration de celui qui ne l'a jamais connu.

15ème site

Je lis et relis les mêmes choses que j'avais par ailleurs déjà lues avec David, stimulation par-ci, connaissance du corps par-là, positions qui favorisent l'orgasme, être détendue, à l'aise avec son partenaire, j'ai lu et relu ces conseils des dizaines de fois et les ai mis en place et pourtant rien, je ne l'ai pas connu ce « grand frisson » dont tout le monde rêve.

Bon ce n'est pas vrai, je connais l'orgasme clitoridien mais le vaginal le must, du must, l'orgasme d'or, l'eldogasmo je ne l'ai jamais trouvé alors que je le cherche désespérément depuis si longtemps. Je ne sais pas pourquoi David et moi avons entrepris cette quête...à la base c'était un moyen de nous rapprocher et je trouvais ça mignon qu'il veuille à tout prix me faire prendre mon pied mais avec le temps c'est devenu une contrainte...

Mais c'est ça ! Oui c'est ça ! Je sais pourquoi je n'y arrivais pas ! C'est David ! Non pas qu'il ne soit pas doué mais inconsciemment je devais être stressé et le stress est l'ennemi de l'orgasme c'est bien connu.

Je ne vois qu'une solution...m'en occuper moi même...

J'ai tout ce qu'il me faut sous la main : vibro, god, lubrifiant et une batterie de films plus ou moins érotiques pour me mettre dans l'ambiance mais avant je vais me détendre, prendre un bain, tout préparer pour après et je vais faire de moi une femme fontaine et après, que David ose encore me dire que je suis frigide cet espèce de...je devrais peut être filmer pour garder une preuve tiens...

Vérifions...

Film : ok

Vibro : ok

God : ok

Deuxième god à oreilles de lapin : ok

Lubrifiant : ok

Je crois qu'on a tout. Alors lançons cette vidéo.

L'orgaraldo m'attend.

Non mais c'est quoi ce film ! Aucun scénario et ces gémissements ! Ils sont tellement... faux ! Je ne connais aucune fille qui dirait à son mec : « oh oui ramone moi la cheminée » sauf s'ils jouent un jeu de rôle. Mais même ! C'est vrai que ça m'excite un peu mais pas suffisamment pour que je puisse utiliser un de mes joujoux.

Me voici.....quatorze heures plus tard. Je n'ai même pas réussi à essayer plusieurs heures d'affilée j'ai abandonné après le 10ème orgasme clitoridien. J'ai tout essayé....des choses que je n'aurais jamais tentées seule, en regardant des vidéos, en faisant des combinaisons vibro et god 1, vibro et god deux, du lubrifiant, sous la douche, dans le bain...et rien.

J'ai eut ma dose de plaisir cela dit...du coup j'ai mal partout, je suis crevée et David n'a pas appelé. Génial.

La semaine va bien commencer.

C'est sans grande surprise que je me réveillée courbaturée le lendemain et me presse pour aller au travail. Je ne me toucherais pas pendant un moment j'ai encore le sexe en feu par rapport à tout ce que j'ai fait.

Il faut que je me dépêche je suis en retard.

Report this text